Tour du Piémont : Bagioli l'emporte, Martin 4eme

Tour du Piémont : Bagioli l'emporte, Martin 4eme©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le jeudi 05 octobre 2023 à 17h47

Deux jours après le succès de son équipier Ilan Van Wilder, Andrea Bagioli (Soudal-Quick Step) a remporté jeudi la 107eme édition du Tour du Piémont. L'Italien a réglé au sprint les trois autres coureurs de l'échappée, dont faisait partie Guillaume Martin, le moins rapide des fuyards et finalement 4eme.


Pour les coureurs de l'équipe Soudal-Quick Step, cela a tout d'un baroud d'honneur. Alors que la formation belge pourrait se faire avaler par le mastodonte Jumbo-Visma dans la fusion avec l'équipe néerlandaise qui se profile à grands pas et vit donc peut-être ses dernières heures au sein du peloton, les victoires s'enchaînent pour les Belges ces derniers jours. Ainsi, deux jours après qu'Ilan Van Wilder a levé les bras sur les Trois Vallées Varésines, Andrea Bagioli, autre équipier de Julian Alapahilippe sous le maillot de cette équipe Soudal-Quick Step dont Patrick Lefevere pourrait vendre les parts, a lui aussi franchi la ligne en vainqueur, ce jeudi et toujours en Italie, en remportant la 107eme édition du Tour du Piémont. Le coureur italien de 24 ans a réglé au sprint ses trois camarades d'une échappée qui s'était formée à quinze kilomètres de l'arrivée : le Suisse Marc Hirschi (UAE Team Emirates), l'Espagnol Alex Aranburu (Movistar) et le Français Guillaume Martin.

La der pour Devenyns

Malheureusement pour le leader de l'équipe Cofidis, la logique a été respectée lors de ce sprint à quatre, et Martin, assurément le moins rapide de l'échappée, a dû se contenter de la 4eme place. En tout cas sur le moment, car le coureur français a été disqualifié a posteriori pour une position "non conforme" sur le vélo (NDLR : Ce qui lui coûte un retrait de 15 points au classement UCI). De la même façon, Bagioli, l'homme le plus rapide des quatre coureurs qui se sont disputé la victoire finale jeudi, n'a pas laissé échapper ce succès qui lui tendait les bras alors que l'un de ses autres équipiers Dries Devenyns a, lui, fait ses adieux ce jeudi, à 40 ans. Avec comme joli cadeau de départ pour le Belge, qui s'était échappé lui aussi au cours de cette journée qui a fait le bonheur de Soudal-Quick Step, cette victoire de son équipier italien. Compatriote de Bagioli, Flippo Ganna termine, de son côté, 5eme, onze secondes derrière le vainqueur du jour. Le deuxième des derniers Mondiaux sur le chrono a laissé tous les poursuivants dans son rétroviseur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.