Dopage : Spreafico licencié par son équipe

Dopage : Spreafico licencié par son équipe©Media365

Paul Rouget : publié le mardi 27 octobre 2020 à 15h41

Exclu du Tour d'Italie après un contrôle positif à un anabolisant, Matteo Spreafico aurait été licencié par son équipe, la formation Vini Zabu-KTM.



Pour son tout premier Tour d'Italie, Matteo Spreafico (27 ans) a vu son aventure s'arrêter abruptement au soir de la 18e étape, à trois jours de l'arrivée, alors qu'il occupait la 127e place du classement général, à plus de 5 heures du porteur du maillot rose. Le coureur de la Vini Zabu-KTM a été suspendu "après avoir été notifié de deux résultats d'analyse anormaux (AAF) à l'Enobosarm (ostarine) dans deux échantillons prélevés les 15 et 16 octobre 2020", avait indiqué l'Union cycliste internationale (UCI) dans un communiqué. Classée comme agent anabolisant, l'Enobosarm est une substance interdite par l'Agence mondiale antidopage (AMA). Et des anciens coureurs comme Nikita Novikov et Kayle Leogrande ont été déjà été testés positifs à l'ostarine par le passé. Spreafico, qui avait seulement rejoint la formation Vini Zabu-KTM au mois d'août, aurait été notifié en début de semaine de son licenciement par l'équipe Pro Team (2e échelon mondial), rapporte La Gazzetta dello Sport. Une équipe italienne qui, contrairement aux deux autres invitées de l'épreuve, ne fait pas partie du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC). Elle se réserverait le droit de réclamer des dommages et intérêts à son désormais ex-coureur.  Ce Tour d'Italie 2020 pas comme les autres s'est donc terminé sans lui dimanche, avec la victoire finale de l'Anglais Tao Geoghegan Hart (Ineos Grenadier), qui a devancé l'Australien Jay Hindley (Sunweb) au bout du suspense.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.