Deceuninck-Quick Step : Cavendish de retour ?

Deceuninck-Quick Step : Cavendish de retour ?©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le mercredi 21 octobre 2020 à 11h20

Le Britannique Mark Cavendish (35 ans) pourrait revenir au sein de la formation Deceuninck-Quick Step. C'est ce qu'a évoqué Patrick Lefevere, dans une interview accordée à Cyclingnews.

 

Et si Mark Cavendish changeait de crèmerie ? Le Britannique, actuel pensionnaire de la formation Bahrain-McLaren, est apparu en pleurs à l'issue de Gand-Wevelgem. En fin de contrat, le sportif envisageait tout simplement la fin de sa carrière. Ce dimanche, le coureur était bel et bien au départ du Tour des Flandres. Était-ce elle la dernière course de son immense carrière ? Toujours est-il que Cavendish n'a plus remporté la moindre course depuis l'année 2018. Pourtant, il semblerait qu'un homme soit éventuellement intéressé à l'idée de le recruter. Et cet homme le connaît déjà très bien. En effet, il s'agit de Patrick Lefevere, patron de la formation Deceuninck-Quick Step. Au sein de cette équipe, le natif de Douglas a déjà évolué durant trois saisons, entre 2013 et 2015, du temps où elle s'appelait alors Omega Pharma-Quick Step, puis Etixx-Quick Step. Des piges couronnées de succès et plus d'une fois.

44 victoires en trois ans dans l'équipe de Lefevere

En effet, durant cette période, le sprinteur avait alors signé un total de 44 victoires. Âgé aujourd'hui de 35 ans, Mark Cavendish n'est pas forcément sûr de pouvoir connaître le même succès que par le passé. Surtout quand on voit l'émergence de grands talents au sein du « Wolf Pack », tels que Joao Almeida, actuel solide maillot rose du Tour d'Italie, ou bien Remco Evenepoel. D'ailleurs, Lefevere en est bien conscient, comme il l'a confié à Cyclingnews : « J'y ai réfléchi : que pourrait-il apporter à l'équipe ? Que pourrait-il offrir aux plus jeunes ? Pour le moment, mon cœur dit oui, mais mon esprit dit non. En tout cas, je ne prendrai pas de décision avant d'avoir parlé personnellement à Mark. Ce qu'il apporte au cyclisme, et pourrait apporter à notre équipe en particulier, c'est génial. Le respect est le moins qu'il mérite. » Le dirigeant a également assuré, toujours concernant le Britannique : « Ce n'est un secret pour personne qu'il aimerait revenir dans notre équipe. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.