Lourds : Yoka vise désormais les Etats-Unis et Joe Joyce

Lourds : Yoka vise désormais les Etats-Unis et Joe Joyce©Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le dimanche 07 mars 2021 à 09h00

Vainqueur vendredi à Nantes de Joel Tambwe Djeko lors de son 10eme combat, le boxeur français Tony Yoka vise désormais de combattre aux Etats-Unis en mai, puis d'affronter un top 10 mondial en septembre.


Petit à petit, Tony Yoka trace sa route lors de sa « Conquête. » Vainqueur de son 10eme combat vendredi à Nantes contre Joel Tambwe Djeko, le Français a désormais le titre de l'Union européenne et voit déjà loin. « C'était un bon combat, qui m'a permis de travailler une dimension tactique différente. Je suis content, de ça et de la victoire. Je ne voulais pas me précipiter, ne pas me mettre la pression d'une victoire avant la limite. J'ai construit avec un gros travail de sape. J'ai eu du mal à le toucher avec ma droite. C'était plus facile avec mon jab. Je savais que ça allait payer. J'ai accéléré à la fin, parce que je le sentais. (...) Je disputerai mon 11eme combat en mai, sûrement aux États-Unis. Pour la première fois sur la carte de Top Rank aux USA. Puis on espère un adversaire du top 10 en septembre. Je voudrais l'Anglais Joe Joyce, on discute avec eux », a notamment confié l'intéressé, lors d'une interview donnée à L'Equipe.

« Faut affronter des têtes »

« Affronter le Chinois Zhilei Zhang ? Ouais, c'est un dur au mal, bof... Après, des gauchers, j'en affronte aussi à l'entraînement. On sait que Tyson Fury aime bien switcher entre droitier et fausse patte (gaucher). C'est pas un truc qui me fait peur, les gauchers, a par la suite reconnu le champion olympique en +91 kg à Rio de Janeiro en 2016. Et puis, contrairement à Anthony Joshua qui est devenu champion IBF en boxant Charles Martins (par K.-O. au deuxième round, en avril 2016 à Londres), je me dis que la catégorie est tellement dense qu'on ne peut pas devenir champion du monde en boxant un mec comme Zhang, pas connu. Faut affronter des têtes. Et puis, ce qui m'intéresse le plus, c'est le challenge, boxer des noms : Joe Joyce, c'est un nom, Dillian Whyte ou Alexander Povetkin. Je veux me mesurer aux gars du Top 10 ! » Ses prochaines échéances s'annoncent d'ores et déjà palpitantes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.