Betclic Elite (matchs décalés) : Monaco et l'ASVEL ne tremblent pas

Betclic Elite (matchs décalés) : Monaco et l'ASVEL ne tremblent pas ©panoramic, Media365

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 28 novembre 2023 à 22h22

Trois matchs décalés de Betclic Elite se tenaient ce mardi, et ils ont vu la victoire de Monaco, de l'ASVEL et de Gravelines-Dunkerque.


Tout va bien pour Monaco en Betclic Elite ! Les champions de France comptent désormais deux victoires d'avance sur leur dauphin parisien, après leur succès 84-95 au Mans dans le cadre de la 13eme journée. Les Monégasques ont signé un excellent premier quart-temps, marqué notamment par un 9-0 pour le gagner 29-16. Mais les Manceaux se sont rapidement réveillés et sont passés en-dessous de la barre des dix points, pour finalement atteindre la mi-temps avec sept points de retard (41-48). Sur sa lancée, le MSB a parfaitement réussi son début de troisième quart, ce qui lui a permis de revenir à -1 (50-51). Cependant, Monaco a fini par reprendre sa marche en avant, et six points d'avance à la fin du quart (64-70). La Roca Team n'a pas été inquiétée dans le dernier quart, qu'elle a commencé par un 8-0 pour se mettre à l'abri (64-78) avant de contrôler la fin du match. Mike James, malgré une adresse moyenne (6/12), termine avec 16 points, alors que les 20 points et 12 passes de DeVante Jones n'ont pas suffi au MSB, onzième à égalité avec quatre autres équipes.

Luwawu-Cabarrot porte l'ASVEL

De son côté, l'ASVEL (3eme) disputait un match avancé de la 17eme journée, face à Blois (16me), et les Villeurbannais ont fait respecter la logique en l'emportant 85-77. A l'Astroballe, les hommes de Gianmarco Pozzecco ont réussi une très bonne première mi-temps, qui a leur a permis de se mettre sur de bons rails. L'ASVEL a en effet remporté le premier quart-temps 29-22 en finissant par deux tirs longue distance. Elle a enchaîné en creusant l'écart dans le deuxième, avec une avance qui a grimpé jusqu'à +17 (43-26), avant de rejoindre les vestiaires avec un avantage de seize points (53-37). A la reprise, les Villeurbannais ont encore appuyé sur l'accélérateur (63-39), puis Blois est revenu à -16 à la demi-heure de jeu (68-52). Sur sa lancée, l'ADA a même baissé l'écart jusqu'à -7 (68-61), mais l'ASVEL s'est réveillée pour finir ce match sans trembler et reprendre quinze points d'avance (85-70), avant de desserrer l'étau dans les tous derniers instants (85-77). Timothé Luwawu-Cabarrot a été le grand artisan de cette victoire, avec 20 points, 9 passes et 6 rebonds (20pts pour Tobin Carberry côté Blois). Enfin, dans le dernier match de la soirée, comptant pour la 14eme journée, Gravelines-Dunkerque a battu Cholet (12eme) 66-59 et revient à deux victoires du premier non-relégable. Alors que CB avait remporté le premier quart 15-20, le BCM a réussi une excellente fin de deuxième quart pour rentrer aux vestiaires en menant 38-32. Le troisième quart s'est avéré très serré (51-50, mt), mais les Nordistes ont fait la différence dans le dernier, en le gagnant 15-9, dans le sillage d'un Caleb Walker qui finit avec 17 points et 6 rebonds (mais qui va bientôt rejoindre Nancy). Nathan De Sousa est quant à lui le meilleur marqueur choletais, avec 15 points.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.