Betclic Elite : Dijon ira-t-il au bout cette fois ?

Betclic Elite : Dijon ira-t-il au bout cette fois ?©Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 30 septembre 2021 à 13h18

Finaliste du championnat la saison dernière face à l'ASVEL, Dijon fera partie des postulants encore cette saison pour le titre.



Le coup d'envoi de la saison, c'est enfin pour ce week-end. La Betclic Elite reprend ses droits et tous les clubs seront après l'ASVEL, champion en titre, comme Monaco ou Strasbourg, demi-finalistes l'an dernier. La saison passée, le club de Tony Parker avait dominé Dijon en finale des play-offs (87-74) et glané un vingtième sacre. La JDA avait manqué l'occasion de rafler un premier titre de champion dans son histoire. Après 141 années d'existence, le club dijonnais était passé tout près. Y arrivera-t-il en 2021-22 ?

Nenad Markovic, nouveau coach de la JDA

Il faudra d'abord s'adapter à un nouveau fonctionnement avec un nouvel entraîneur. Le Bosnien Nenad Markovic (53 ans), ancien joueur du CSP Limoges, a remplacé sur le banc Laurent Legname, parti à Bourg-en-Bresse. « Forcément c'est difficile au début, car j'étais habitué à Laurent depuis longtemps, concède David Holston dans le Bien Public. On a un nouvel entraîneur, qui est un très bon entraîneur, je suis heureux qu'il soit avec nous et on sera derrière lui à 100 %. On a de nouveaux systèmes, une nouvelle équipe, on doit s'adapter, mais on veut réussir une saison aussi belle que les précédentes (...) Je déteste perdre, et je sens que le nouveau coach est dans le même état d'esprit. Je ferai tout pour aider l'équipe et le coach à gagner ».


Holston : « Une bonne chose d'avoir moins de longs voyages

Après le départ d'Axel Julien, Holston est le nouveau capitaine de Dijon. « C'est différent pour moi, s'amuse le joueur américain de 35 ans. J'ai été capitaine juste une fois, je crois que c'était au lycée. Je ne suis pas un gars qui s'exprime beaucoup. Je préfère être un leader par l'exemple (sur le terrain). Mais je ferai du mieux possible pour communiquer un maximum avec les joueurs, pour les aider quand je le pourrais. C'est un nouveau rôle mais j'apprécie d'être le capitaine de cette belle équipe. J'avais déjà un rôle de conseil auprès des nouveaux joueurs, et j'ai toujours envie d'être là pour les aider. »

Avec la nouvelle formule de la BCL, qui propose un groupe costaud mais moins de longs déplacements, la JDA peut viser de beaux objectifs. « C'est peut-être une bonne chose d'avoir moins de longs voyages, reconnait Holston. On aura moins de fatigue, d'autant qu'on ne jouera que toutes les deux semaines en BCL. On pourra se concentrer sur chaque compétition, et bien préparer chaque adversaire aussi bien en coupe d'Europe qu'en championnat. » L'équipe bourguignonne va déjà débuter en recevant Paris, vendredi (20h30).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.