WRC - Rallye d'Acropole-Grèce : Tänak revient fort et double Ogier

WRC - Rallye d'Acropole-Grèce : Tänak revient fort et double Ogier©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 10 septembre 2021 à 18h24

Vainqueur de la dernière spéciale au programme de la journée, Ott Tänak reprend la deuxième place du rallye d'Acropole-Grèce à Sébastien Ogier, toujours derrière Kalle Rovanperä, Mais les trois premiers se tiennent en quatre secondes et le classement pourrait changer samedi.



ES6 - Elatia (11,65km) : Tänak dernier vainqueur de la journée et nouveau deuxième

Deuxième victoire en spéciale pour Ott Tänak ! L'Estonien a remporté la dernière spéciale de la journée en près de six minutes, devançant Kalle Rovanperä et Dani Sordo. Pourtant, le pilote Hyundai n'était pas satisfait à l'arrivée : "Aujourd'hui j'ai vraiment eu du mal. J'ai poussé fort lors de cette spéciale, mais je n'ai pas eu de bonnes sensations. Je ne peux pas faire tout le rallye comme ça. C'est dur mais je vais continuer à pousser." Cette performance lui permet tout de même de prendre la deuxième place au général, à 3"7 de Rovanperä, et avec désormais deux dixièmes d'avance sur Sébastien Ogier, qui a terminé cinquième de la spéciale. « Je pense que je peux être vraiment heureux de cette journée. J'ai fait tout ce que j'ai pu pour éviter les problèmes. Cette spéciale était vraiment rapide et j'espère qu'elle ne nous a pas coûté trop de temps », a confié le champion du monde, qui ouvrait la route ce vendredi. A noter que Pierre-Louis Loubet a rencontré un problème mécanique sur sa Hyundai, ce qui a contraint les commissaires à déployer un drapeau rouge. Thierry Neuville, qui était derrière lui, aura donc une "notion de temps", mais il est de toute façon très loin au classement. Six spéciales seront au programme samedi.

ES5 - Thiva (23,27 km) : Ogier nouveau dauphin, Rovanperä toujours leader

Paradoxalement, c'est à l'issue d'une spéciale sur laquelle il n'a pas du tout ressenti de bonnes sensations ("Quelques heures avant, ça aurait été vraiment bien d'être devant, mais pas maintenant, malheureusement, ça a trop séché. J'ai eu du mal avec la voiture dans cette spéciale, l'adhérence était tellement inégale et je n'ai pas vraiment pris de plaisir", analysait le Gapençais après-coup) que Sébastien Ogier a signé vendredi après la pause déjeuner à l'occasion de l'ES5 son deuxième temps scratch dans ce rallye de l'Acropole-Grèce depuis le départ. Meilleur temps avec quatre secondes de mieux que Dani Sordo et près de cinq de Kalle Rovanperä, le leader du classement général du Championnat du Monde en profite pour déloger Ott Tänak, seulement quatrième de la spéciale derrière le Finlandais, de la deuxième place du classement provisoire et s'installer ainsi dans le fauteuil de dauphin. Pas de changement en revanche devant, avec toujours Rovanperä aux commandes. Le vainqueur du shakedown de jeudi ne compte toutefois plus que 2"8 d'avance sur le septuple champion du monde avant l'ES6, programmée un peu plus tard dans la journée.


ES4 - Aghii Theodori 2 (17,54 km) : Rovanperä confirme, Ogier toujours sur le podium, Neuville pénalisé

Après Elfyn Evans dans la spéciale précédente, c'est au tour de Thierry Neuville de de voir ses ambitions s'évaporer dans le ciel grec. Déjà pas au mieux depuis le début de la journée, le Belge a vu ses ennuis se compliquer encore, avec un gros problème de direction assistée qui lui a valu une pénalité de quatre minutes pour pointage en retard. Le pire, c'est que le malheureux n'est même pas parvenu à réparer en dépit des précieuses minutes qu'il a abandonnées en route pour tenter de régler son problème. A l'arrivée, Neuville perd six minutes et sauf miracle, il peut déjà oublier ce rallye d'Acropole-Grèce qui sourit pour le moment à Kalle Rovanperä, Ott Tänak et Sébastien Ogier. Les trois grands animateurs de ce début de rallye se sont une nouvelle fois partagé les trois premières places, vendredi juste avant la pause déjeuner lors de l'ES4. Malheureusement pour l'Estonien, deuxième, et le Français, troisième, c'est une nouvelle fois le Finlandais, décidément très à l'aise dans ces conditions glissantes et boueuses qui s'est montré le plus rapide. Le premier leader de cette neuvième manche de la saison confirme ainsi son avance en tête, 3 secondes devant Tänak et 7 sur Ogier. Le Français est toutefois le grand bénéficiaire de cette première moitié de journée. Les coups durs pour ses deux rivaux Evans et Neuville permettent en effet au leader du classement général de se rapprocher d'un huitième titre de champion du monde.


ES3 - Loutraki (19,40 km) : Rovanperä prend la tête, Evans à la traîne

Kalle Rovanperä avait déjà démontré jeudi lors du shakedown qu'il pourrait le premier profiter de la météo exécrable sur la Grèce depuis le début de la semaine pour tirer son épingle du jeu et poser de gros problèmes à ses rivaux. Meilleur temps la veille sur la boue, le Finlandais s'est de nouveau montré le plus rapide lors de l'ES3, disputée dans des conditions toujours aussi compliquées et une route toujours aussi glissante, mais qui ne semble pas pour déplaire à Rovanperä. Bien au contraire. Vainqueur de sa première spéciale, devant Dani Sordo et Ott Tänak, l'actuel quatrième du classement général prend du même coup les commandes devant l'Estonien et Sébastien Ogier, qui a su limiter la casse en terminant quatrième de la spéciale ("Je suis plutôt content de ma performance jusque là") et reste troisième au classement provisoire. Encore gêné par sa voiture, Thierry Neuville signe le cinquième temps et remonte en cinquième position au classement. Pour Elfyn Evans en revanche, c'est presque déjà terminé. Victime de gros problèmes de boîte de vitesses, le Gallois a perdu plus d'une minute sur cette ES3 et été pénalisé de quarante secondes supplémentaires pour s'être présenté en retard. Le dauphin d'Ogier au général a vu pratiquement s'envoler d'entrée toutes ses chances de victoire. Une bonne nouvelle pour le Français, un peu plus proche encore de terminer sa carrière en WRC sur un huitième sacre, lui qui possèdait déjà 38 points d'avance sur Evans avant d'entamer ce rallye d'Acropole-Grèce.


ES2 - Aghii Theodori (17,54 km) : Ogier toujours leader, Neuville déjà dans le dur

Au lendemain de sa démonstration de vitesse et de maîtrise sur les... 980 mètres proposés par l'ES1 disputée sous la forme d'une super spéciale pas loin d'être historiquement courte, Sébastien Ogier maintient le cap. Deuxième de la première spéciale au programme vendredi derrière Ott Tänak, premier temps scratch de cette première journée du rallye de l'Acropole-Grèce, le leader du classement général conserve les commandes devant l'Estonien. Moins d'une seconde séparent toutefois les deux pilotes. Seulement sixième de cette première spéciale du jour, Thierry Neuville a déjà cédé du terrain. Egalement sixième désormais du classement, il accuse déjà plus de dix secondes de retard sur le Français. "Je n'étais pas vraiment en confiance pour être honnête. Je perdais tout le temps l'arrière. Le grip était assez faible et je dois faire des petits changements pour être plus en confiance, en sachant que nous avons deux roues de secours", pesté le Belge après l'arrivée.


 RALLYE - WRC / ACROPOLE-GRECE
Classement après la 6eme spéciale (sur 15) - Vendredi 10 septembre 2021
1- Kalle Rovanperä - Jonne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) en 1h01'57'01
2- Ott Tänak - Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) à 3"7
3- Sébastien Ogier - Julien Ingrassia (FRA-FRA/Toyota) à 3"9
4- Dani Sordo - Candido Carrera (ESP-ESP/Hyundai) à 23"9
5- Adrien Fourmaux - Renaud Jamoul (FRA-BEL/M-Sport Ford) à 54"2
...

Vainqueurs de spéciales
Ogier : 2 (ES1 et ES5)
Tänak : 2 (ES2, ES6)
Rovanperä : 2 (ES3 et ES4)

(Avec A.S.)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.