Rallye - WRC : Ogier s'arrêtera bien à l'issue de la saison

Rallye - WRC : Ogier s'arrêtera bien à l'issue de la saison©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 29 juin 2021 à 13h14

Après son nouveau succès, ce week-end au Kenya, Sébastien Ogier (37 ans) a confirmé qu'il tournerait bien la page WRC à l'issue de la saison. Le septuple champion du monde en passe d'aller décrocher une huitième étoile ne cherchera donc pas à égaler le record de Sébastien Loeb.


Sébastien Loeb peut dormir tranquille. Avec neuf sacres de champion du monde glanés consécutivement entre 2004 et 2012, l'Alsacien reste à ce jour le recordman de titres mondiaux en WRC. Il devrait le demeurer encore longtemps. Sébastien Ogier (37 ans), qui pouvait espérer égaler dans le pire des cas le record de son compatriote, ne rejoindra finalement jamais l'Alsacien et ses neuf couronnes. Comme il l'avait annoncé, le septuple champion du monde va bien, en effet, tourner le dos au WRC à l'issue de la saison. Et qu'il soit ou pas sacré pour la huitième fois de sa carrière, comme cela semble en prendre le chemin, le Gapençais en restera là. Au lendemain de son nouveau succès, sur les routes kényanes, Ogier, toujours leader du classement général du Championnat du Monde mais avec désormais 34 points d'avance sur son dauphin Elfyn Evans et qui affiche maintenant quatre victoires cette saison en six manches disputées, a assuré qu'il ne tenterait pas d'aller chercher les neuf titres de Loeb. Des déclarations aux allures de mise au point de la part du deuxième pilote le plus titré de l'histoire de la catégorie derrière son illustre prédécesseur.

Ogier veut se tester sur des épreuves d'endurance et passer plus de temps auprès des siens

Un Ogier qui ne comprend surtout pas comment on peut encore lui poser la question alors qu'il s'était montré très explicite sur ce point. "J'ai pourtant été très clair et je n'ai pas changé d'avis, a encore martelé l'intéressé, ce week-end depuis Nairobi, où il venait de triompher après une entame de course pourtant loin d'être idéale. Je ne repartirai pas pour une saison complète l'an prochain. Je ne dis pas que les statistiques ne m'intéressent pas, car c'est toujours valorisant de laisser une trace dans son sport, mais mes priorités sont ailleurs." Le meilleur pilote au monde depuis 2013 envisage ainsi de consacrer davantage de temps à ses proches. Mais sans pour autant arrêter sa carrière. A l'avenir, le probable octuple champion du monde espère ainsi se tester en endurance, et en particulier sur les 24 Heures du Mans. Comme Loeb, il n'est pas impossible également de le revoir de temps à autres sur quelques manches du WRC. Mais "ça n'ira pas au-delà de quatre ou cinq épreuves", prévient-il déjà.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.