MotoGP - Quartararo : "J'ai complètement changé"

MotoGP - Quartararo : "J'ai complètement changé"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 19 avril 2021 à 16h36

Les résultats aident toujours à faire passer ce genre de messages, mais Fabio Quartararo assure avoir repensé son approche mentale. Le nouveau leader du championnat du monde explique avoir tiré les leçons de l'année passée.



Fabio Quartararo, qui a conquis dimanche sa deuxième victoire de la saison en trois courses - et la cinquième de sa carrière -, complète aussi un triplé Yamaha, puisque c'est son coéquipier Maverick Vinales qui avait remporté la première manche au Qatar. C'est la première fois que le constructeur japonais réussit un tel enchaînement depuis 2010.

"Je ne faisais que penser négatif"

Pour le jeune pilote de 22 ans, désormais en tête du championnat, le changement a eu lieu dans la tête : "Je me sens plus fort mentalement. Quand j'avais perdu le titre l'an dernier, je ne faisais que penser négatif. J'ai complètement changé ça, j'essaie de voir toujours les choses de manière positive. Je savais que la moto fonctionnait bien et je ne m'attendais pas à avoir un tel rythme." Une méthode forcément porteuse de grands espoirs, même s'il faudra surtout la quantifier lorsque les choses tourneront un peu moins bien...


Auteur de la pole, Quartararo a concédé plusieurs places dès le départ avant de refaire tranquillement son retard. A l'inverse, Johann Zarco a lui bondi pour s'emparer de la première place, puis a chuté à cause d'un problème de boîte de vitesses (il n'a pas pu enclencher le bon rapport) : "Je perds gros, ce sont environ dix points qui s'envolent." En effet, le Cannois - leader du championnat avant la course - était deuxième lorsqu'il est tombé, à six tours de la fin. Et au vu du déroulé de la course, il estime donc qu'il aurait terminé aux alentours de la sixième place. "Il faut être intelligent, la saison est longue... Et quand on est par terre, on est par terre. On pouvait continuer à avancer, c'est beaucoup sans être dramatique. Ça arrive."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.