GP de Styrie : Zarco fait contre mauvaise fortune bon cœur

GP de Styrie : Zarco fait contre mauvaise fortune bon cœur©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 08 août 2021 à 20h45

S'il regrette d'avoir perdu deux places dans le dernier tour du Grand Prix de Styrie ce dimanche, Johann Zarco a confié après l'arrivée de la course être satisfait de limiter sa perte de points face à Fabio Quartararo.



Après le Grand Prix de Styrie, c'est un peu « deux salles, deux ambiances » pour les pilotes français. Alors que Fabio Quartararo, troisième à l'arrivée, a affirmé être satisfait de son résultat, Johann Zarco a fait un peu plus grise mine. En effet, le Cannois a longtemps occupé la quatrième place avant de céder face à Takaaki Nakagami et Brad Binder dans le 27eme et dernier tour de la course. « Etre quatrième n'aurait pas été mal mais perdre deux places dans le dernier tour est décevant, a confié le pilote de l'écurie Pramac dans des propos recueillis par l'AFP. Ceci dit, ça n'est pas dramatique pour le championnat. » Pour appuyer son propos, Johann Zarco a comparé le résultat du Grand Prix à un potentiel résultat sur le papier plus favorable. « Si Fabio Quartararo avait gagné et que j'avais été troisième, on aurait dit que c'était bien alors que je perdrais neuf points, a rappelé le double champion du monde Moto2. Là, j'en perds six, ça n'est pas grave. »

Zarco confesse « quelques blocages »

Alors qu'il court depuis un peu plus de quatre saisons derrière sa première victoire en MotoGP, Johann Zarco a vu son coéquipier Jorge Martin atteindre cet objectif après seulement six courses dans la catégorie reine. « La victoire de mon équipier est une bonne chose, assure le pilote français. Ça prouve que j'ai raison de dire depuis le début qu'on a une moto qui a le potentiel pour gagner sur tous les circuits. » Et pour aller chercher cette première victoire qui le fuit tant, le Cannois compte prendre exemple sur l'Espagnol. « Il faut que je me relaxe plus pour être comme lui. J'ai encore quelques blocages, confesse Johann Zarco. C'est une déception de bloquer mais il faut transformer ça en exemple. » Alors que le MotoGP va rester au Red Bull Ring pour le Grand Prix d'Autriche le week-end prochain, le pilote Pramac veut profiter de cette opportunité pour « travailler là-dessus ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.