Une belle saison pour Ocon, Gasly en a bavé

Une belle saison pour Ocon, Gasly en a bavé©panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 31 décembre 2022 à 19h00

Les deux pilotes français engagés en Formule 1 n'ont pas connu le même niveau de performance cette année. Esteban Ocon a été plus en vue que Pierre Gasly avant leurs retrouvailles chez Alpine.



Un bilan, deux courbes bien distinctes et une nouvelle maison commune. Avant de devenir coéquipiers chez Alpine en 2023, Esteban Ocon et Pierre Gasly ont pu dresser un bilan bien différent l'un de l'autre au terme du dernier exercice. Le premier a pris la huitième place du championnat, égalant ainsi sa meilleure performance en F1 qui remontait à 2017, alors avec Force India. Au volant de son Alpine, il a matérialisé les progrès du constructeur français en terminant à 17 reprises dans les points sur un total de 22 courses. Aucun podium pour Ocon mais une quatrième place à Singapour en guise de meilleur résultat. Quatrième au championnat constructeurs derrière les mastodontes du paddock (Red Bull, Ferrari, Mercedes), Alpine a été à la hauteur et son pilote tricolore également. Ce dernier a montré qu'il pouvait faire mieux que son coéquipier Fernando Alonso, qu'il précède justement dans la hiérarchie finale.

Gasly n'avait pas le matériel pour performer

Le bilan de Pierre Gasly est plus contrasté. Après un exercice 2021 qui l'avait vu cartonner en qualifications en se classant quatorze fois dans le top 6, le Rouennais espérait surfer sur cette vague de réussite mais ses espoirs ont vite laissé place à la frustration. En chiffres : une quatorzième place au championnat avec 23 points, bien loin des 110 unités qu'il a obtenues en 2021. Sa cinquième position au GP d'Azerbaïdjan aura été le seul rayon de soleil dans un ciel bien sombre pour le pilote AlphaTauri, déçu des performances de sa monoplace et qui n'a pas hésité à pester plusieurs fois contre son équipe. « J'ai essayé de tout donner à l'intérieur de la voiture, malheureusement j'ai du mal à comprendre pourquoi on est aussi peu performants. On n'a pas assez de vitesse pour se battre à l'heure actuelle », lâchait-il après sa douzième place au GP de France. Désormais, les deux protagonistes sont réunis dans le projet bleu-blanc-rouge d'Alpine, où espère se relancer Pierre Gasly.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.