Red Bull Racing : Verstappen assure que son écurie est restée dans les clous

Red Bull Racing : Verstappen assure que son écurie est restée dans les clous©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 06 octobre 2022 à 17h40

En conférence de presse ce jeudi, Max Verstappen a affirmé que son écurie Red Bull Racing a tout fait pour respecter le plafond budgétaire mis en place par la FIA en 2021.



C'est une rumeur qui fait vaciller le paddock. Depuis la saison passée, les écuries de Formule 1 sont soumises à un plafond budgétaire pour tout ce qui touche à la performance et établi à 145 millions de dollars (142 millions d'euros) en 2021. Alors que la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) a repoussé la communication des résultats de l'analyse des comptes des engagés dans le championnat, plusieurs organes de presse en Allemagne et en Italie ont affirmé que plusieurs écuries ont dépassé ce plafond dont Aston Martin et Red Bull Racing. Si cela devait être confirmé, l'éventail de sanctions est large, allant jusqu'à la disqualification du championnat si le dépassement est supérieur à 5%. Dès le week-end dernier, Christian Horner a montré les crocs et assuré que ces déclarations étaient de la diffamation et que son écurie s'est bornée à rester dans les clous pour mener Max Verstappen au titre mondial la saison passée.

Verstappen : « Nous n'avons rien fait de mal »

Présent ce jeudi en conférence de presse à la veille des premiers essais libres du Grand Prix du Japon, disputé sur le circuit de Suzuka, le pilote néerlandais n'a pas échappé à une question sur le sujet. Le champion du monde en titre a assuré que son écurie avait bien respecté les règles. « Pour autant que je sache, et aussi d'après ce que j'entends de l'équipe, nous n'avons rien fait de mal. Nous avons des raisons de croire que tout va bien, a confié Max Verstappen face à la presse. Cependant, c'est une affaire entre la FIA et l'équipe, cela ne dépend pas de moi. Je suis ici pour conduire rapidement et obtenir le meilleur résultat possible pour eux. Je n'ai pas grand-chose de plus à dire à ce sujet, je suppose que nous le saurons lundi prochain. » Lewis Hamilton, pour sa part, a confié au micro de Sky Sports que le rythme de développement mis en place par Red Bull Racing en fin de saison passée a de quoi interrogé quand Mercedes a dû se freiner sur ce plan dès le Grand Prix de Grande-Bretagne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.