Quand Ricciardo se moque de Bottas

Quand Ricciardo se moque de Bottas©Media365

Paul Rouget : publié le lundi 22 mars 2021 à 12h39

Mis à nu, au propre comme au figuré, dans la nouvelle saison de la série de Netflix sur la Formule 1, Valtteri Bottas a beaucoup amusé les autres pilotes, comme Daniel Ricciardo.

 

Alors que la Formule 1 va redémarrer le week-end prochain à Sakhir avec le Grand Prix de Bahreïn, la troisième saison de la série Netflix "Formula 1 : Drive to Survive" a été mise en ligne vendredi dernier sur la plateforme. Une série qui dévoile les coulisses du paddock et rencontre un énorme succès, notamment auprès d'un jeune public qui s'était quelque peu désintéressé de la Formule 1 ces dernières années. 

On y découvre les pilotes et les différents acteurs de la catégorie reine du sport automobile sous un nouveau jour, comme dans le troisième épisode consacré à Valtteri Bottas. Le Finlandais de Mercedes évoque notamment son statut de second couteau et révèle qu'il avait failli tout arrêter lors du Grand Prix de Russie en 2018. Alors en tête de la course, il avait reçu comme consigne de la part de son équipe de laisser passer son coéquipier Lewis Hamilton. 

"C'est la naissance de Bottass" 

Mais ce qui était beaucoup plus inattendu, c'est que Bottas dévoile dans ce troisième épisode... son postérieur. Une scène qui se déroule à l'occasion de son retour dans son pays, avec son agent et mentor Ville Ahtiainen, lors d'une séance de sauna où il apparaît à l'écran dans le plus simple appareil, à la Finlandaise. La séquence a beaucoup amusé le petit monde de la Formule 1, à commencer par le facétieux Daniel Ricciardo. 


"J'imagine que je ne suis pas le premier à commenter ça, mais je ne suis pas sûr que j'avais envie de voir TOUT Bottas dans Drive to Survive, a écrit l'Australien sur Twitter, avant de faire un jeu de mots avec le patronyme du Finlandais et le mot "fesses" en anglais ("ass") : "Je pense que c'est la naissance de Bottass. Mon dieu, qu'est-ce qu'on est immature... Mais tout ce que je recommande, c'est un bon bronzage." Ricciardo a en revanche dû un peu moins rire lors de l'épisode qui est consacré à son départ de Renault pour McLaren, et ses rapports parfois compliqués avec Cyril Abiteboul, ex-patron de l'écurie française.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.