F1 - Saison 2022 : Le calendrier a été dévoilé

F1 - Saison 2022 : Le calendrier a été dévoilé©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 15 octobre 2021 à 18h13

La Formule 1 a dévoilé ce vendredi son calendrier pour la saison 2022. Une saison qui comportera 23 courses (un record) et où le Grand Prix d'Emilie-Romagne remplacera celui de Chine. Pour la France, rendez-vous le 24 juillet au Castellet !

Le suspense est levé ! Comme prévu, les dirigeants de la F1 ont dévoilé en ce 15 octobre le calendrier de la saison 2022, et comme attendu, il comporte 23 Grands Prix, du jamais vu ! Cette saison record voit quatre Grands Prix revenir au programme, un Grand Prix faire ses grands débuts, et un Grand Prix disparaitre (provisoirement) du calendrier. Il s'agit de celui de Chine. Déjà annulé en 2020 et 2021, il ne figurera pas au programme de la saison 2022, en raison des strictes restrictions dues à la pandémie de coronavirus en vigueur dans le pays. L'information avait été dévoilée dans l'après-midi par la BBC et a donc été confirmée par les dirigeants de la F1 un peu plus tard. Pour remplacer la Chine, c'est le circuit d'Imola, en Emilie-Romagne, qui a été choisi, et qui se déroulera pour la troisième saison d'affilée. Mais la Chine reviendra au calendrier « dès que possible ».


Sept doublons et deux triplés

Annulés également cette année en raison de la pandémie, les Grands Prix d'Australie, du Canada, de Singapour et du Japon font en revanche leur retour, respectivement le 10 avril, le 19 juin, le 2 octobre et le 9 octobre. Comme annoncé de longue date, les Etats-Unis s'offrent un deuxième Grand Prix durant la saison. Alors que celui d'Austin (Texas) aura lieu le 23 octobre, celui de Miami (Floride) fera ses grands débuts le 8 mai. Pour ce qui est du Grand Prix de France, il sera celui du juste milieu de la saison, et aura lieu le 24 juillet au Castellet. Au total, il y a aura sept doublons (deux GP en deux semaines) et deux triplés (trois GP en trois semaines) lors de cette saison 2022 historique en termes de nombre de courses. A noter toutefois que les GP d'Emilie-Romagne, d'Espagne, de Singapour et des Etats-Unis doivent encore voir leur contrat être homologué et que le circuit de Miami doit également être homologué par la Fédération internationale de l'automobile. Ce qui devrait être une formalité. Reste désormais à savoir quelles courses seront sujettes à des qualifications-sprints. Il pourrait y en avoir un tiers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.