F1 : Hamilton, sept titres en treize ans

F1 : Hamilton, sept titres en treize ans©Media365

Thomas Siniecki : publié le dimanche 15 novembre 2020 à 16h44

D'abord champion du monde chez McLaren, c'est bien sûr chez Mercedes, où il a conquis ses six derniers titres, que Lewis Hamilton est entré dans la légende de la F1. Retour sur ses sept couronnes internationales.


2008

Personne n'avait été champion du monde dès sa deuxième année depuis Juan Manuel Fangio (1951) et Jacques Villeneuve (1997). Les circonstances de ce titre sont épiques, le Britannique obtenant sa couronne grâce à une cinquième place arrachée au Brésil dans le dernier virage, au détriment de Felipe Massa qui allait être titré à domicile ! A 23 ans, il devient alors le plus jeune champion du monde.

2014

Le début de l'immense domination de Mercedes, qui perdure donc depuis, et aussi de la rivalité avec son coéquipier Nico Rosberg. Les deux hommes ont maille à partir, l'équipe demandant à Lewis Hamilton de ralentir en Hongrie, puis l'Allemand touchant son partenaire en Belgique. Au final, c'est bien l'ancien pilote McLaren qui termine en trombe et devient le premier champion Mercedes depuis Fangio en 1955.

2015

Le premier titre facile pour Lewis Hamilton, sacré aux Etats-Unis alors qu'il reste encore trois courses ensuite pour finir la saison. Malgré tout, il compte trois points et une victoire de moins que l'année précédente, cette saison ayant surtout été marquée par la méforme plus importante de Nico Rosberg, qui finit sur un triplé inutile après avoir enchaîné huit courses sans victoire.


2017

Nico Rosberg décidant de se retirer après son sacre, Mercedes en profite pour adjoindre à Lewis Hamilton un coéquipier un peu moins rebelle, en l'occurrence Valtteri Bottas. Si Sebastian Vettel compte 25 points d'avance à Monaco, le Britannique n'en devient pas moins quadruple champion du monde sans trop puiser, au Mexique (à deux Grands Prix de la fin de la saison).

2018

A nouveau récompensé au Mexique, il égale Fangio avec une cinquième couronne mondiale et dépasse pour la première fois les 400 points (408 unités). Lewis Hamilton confirme encore son énorme supériorité sur Bottas et son aisance sur la deuxième partie de saison, avec huit victoires lors des onze dernières courses du championnat.

2019

C'est officiellement son année la plus faste, avec un total record de 413 points. Cette fois, c'est en début d'année qu'il écrase la concurrence : huit victoires en douze courses. Le retour de Ferrari est bien trop tardif, et c'est même Bottas qui devient pour la première fois vice-champion. Lewis Hamilton revient seul à un titre de Michael Schumacher.

2020

Cette saison si particulière ne perturbe absolument pas Mercedes, plus dominateur que jamais, et donc Lewis Hamilton par voie de conséquence. En à peine plus de quatre mois de compétition et quatorze courses, le Britannique rejoint Michael Schumacher à l'âge de 35 ans, tout en ayant amélioré le record de victoires qui appartenait également à l'Allemand (94 contre 91).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.