F1 - GP de Turquie (EL1) : Les Red Bull brillent à Istanbul

F1 - GP de Turquie (EL1) : Les Red Bull brillent à Istanbul©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 13 novembre 2020 à 11h10

Max Verstappen (Red Bull) a signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres du Grand Prix de Turquie, devant son coéquipier Alexander Albon et Charles Leclerc (Ferrari). Lewis Hamilton (Mercedes) a terminé 15eme.


Deux semaines après un Grand Prix d'Emilie-Romagne, à Imola, qui avait vu les pilotes ne disputer qu'une seule séance d'essais libres de 90 minutes, le samedi matin, la F1 est revenue à un règlement plus habituel pour ce week-end en Turquie, avec trois séances. Sur la piste très glissante ("on dirait de la glace" s'est désolé Verstappen) de l'Intercity Istanbul Park, où les monoplaces n'étaient pas venues depuis 2011 (Vettel vainqueur, Hamilton troisième et Perez quatorzième, sont les seuls pilotes à être encore là en 2020), c'est Max Verstappen qui s'est montré le plus rapide de la première séance, où les écarts ont été très importants (14 secondes entre le premier et le dernier !). Sous le soleil mais sous une température relativement fraîche (14°c), le pilote Red Bull a signé l'un de ses 29 tours (il est celui qui a le plus tournée, avec Vettel) en 1'35"077. Cela lui a permis de devancer de 241 millièmes son coéquipier Alexander Albon, dont le baquet Red Bull n'est pas garanti pour la saison prochaine et qui a plutôt intérêt à briller lors des quatre derniers Grands Prix. A la troisième place, on retrouve Charles Leclerc, sur sa Ferrari, à 430 millièmes de Verstappen. Son ami Pierre Gasly (AlphaTauri) suit au classement, devant Sebastian Vettel (Ferrari) et Daniil Kvyat (AlphaTauri). Les deux autres Français, Esteban Ocon (Renault) et Romain Grosjean (Haas), ont fini dixième et quatorzième.



Mercedes en difficulté
Sur une piste où se nombreux pilotes ont connu des problèmes d'adhérence et sont sortis un peu large voire sont partis en tête-à-queue (mais aucun accident n'a été à signaler), les Mercedes, septuples championnes du monde des constructeurs en titre, n'ont pas brillé. Valtteri Bottas, qui a été en tête à un moment mais a également commis des erreurs, finit neuvième à plus de deux secondes et demie de Verstappen, alors que Lewis Hamilton, qui peut être sacré champion du monde ce dimanche, n'a pu faire mieux que quinzième, à plus de cinq secondes du Néerlandais ! De quoi envisager un week-end surprenant ? A voir à l'occasion de la deuxième séance d'essais libres (13h00, heure française).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.