F1 - GP de Grande-Bretagne : Victoire sur ses terres pour Lewis Hamilton

F1 - GP de Grande-Bretagne : Victoire sur ses terres pour Lewis Hamilton©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 18 juillet 2021 à 18h04

A l'issue d'une course marquée par son accrochage avec Max Verstappen, Lewis Hamilton remporte le GP de Grande-Bretagne devant Charles Leclerc et Valtteri Bottas. Le Britannique fait un beau rapproché au championnat face au Néerlandais.



Lewis Hamilton a parfaitement tiré parti de la situation ! Alors que Max Verstappen a été contraint à l'abandon dès le premier tour, le Britannique est allé chercher autant de points que possible pour réduire l'écart au championnat. Mais, pour atteindre son but, le champion du monde en titre a dû tout donner pour aller priver Charles Leclerc d'un succès qui lui tendait les bras. En effet, après la demi-heure d'interruption par le drapeau rouge consécutive à l'accrochage entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, le Monégasque a conservé l'avantage sur le pilote Mercedes alors que Lando Norris s'est montré opportuniste sur le départ arrêté pour prendre l'ascendant sur Valtteri Bottas à la troisième place. Toutefois, la course de Lewis Hamilton s'est très tôt assombrie quand les commissaires de la FIA lui ont infligé une pénalité de dix secondes après l'avoir considéré comme responsable de l'incident du premier tour. Conséquence directe de cette décision, le stand Mercedes a demandé au Britannique de hausser l'allure, ce qui a imposé une charge importante sur des pneus fragilisés, avec des cloques rapidement qui sont rapidement apparues. La valse des arrêts au stand a démarré au 19eme tour avec Sergio Pérez, qui avait démarré la course depuis les stands avec des pneus durs.

Hamilton en permanence à l'attaque

La principale victime de ces arrêts au stand a été Lando Norris. Le Britannique a été retardé devant son garage par une roue avant-gauche récalcitrante et a cédé la troisième place à Valtteri Bottas. Devant, Charles Leclerc a été pris de panique quand il a subi des coupures moteur, des soucis liés à la cartographie qui ont été patiemment réglés par le pilote Ferrari. Avec sa pénalité purgée lors de son arrêt au stand, Lewis Hamilton a vu Charles Leclerc, qui s'est arrêté deux tours plus tard, ressortir avec une marge de treize secondes sur le champion du monde en titre et 23 tours encore à parcourir. Le pilote Mercedes a passé sans grand ménagement Lando Norris pour remonter sur le podium provisoire. Poursuivant sa remontée, Lewis Hamilton a ensuite profité des consignes très claires de son stand. Valtteri Bottas n'a pas montré la moindre résistance au 40eme tour pour laisser à son chef de file une piste libre afin de chasser un Charles Leclerc qui a ensuite pu tirer le plein potentiel de sa monoplace dans le but de résister autant que possible à un Lewis Hamilton carnassier. A coup d'une seconde au tour, le temps était finalement compté pour le Monégasque.


Leclerc n'a pas pu résister, Pérez a joué un mauvais tour à Mercedes

C'est au 50eme tour, soit à moins de trois boucles du circuit de Silverstone, que les 140 000 spectateurs sont entré en éruption ! Au virage de Copse, là où il s'est accroché avec Max Verstappen, Lewis Hamilton s'est glissé à l'extérieur pour s'emparer de la première position et s'envoler vers une neuvième victoire sur ses terres devant le pilote Ferrari et son coéquipier Valtteri Bottas. Un succès total pour le Britannique... enfin pas tout à fait ! Après avoir longtemps tenu le meilleur tour en course, le pilote Mercedes a vu Red Bull Racing sacrifier une éventuelle arrivée dans les points de Sergio Pérez pour lui permettre de finir la course avec des pneus tendres neufs. Le résultat a été le meilleur tour en course repris par le Mexicain à trois tours du but. Avec un 25-0 face à Max Verstappen, Lewis Hamilton revient finalement à huit longueurs du Néerlandais au classement du championnat. McLaren a confirmé sa forme du moment avec les quatrième et cinquième places pour Lando Norris et Daniel Ricciardo, qui a résisté jusqu'au bout à Carlos Sainz Jr. Fernando Alonso, aussi agressif que ce samedi lors du sprint, prend la septième place devant Lance Stroll, Esteban Ocon et Yuki Tsunoda. Pierre Gasly, victime d'une crevaison en toute fin de course, échoue hors des points, à la 11eme place. Une course qui pourrait être un tournant pour le championnat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.