F1 : Déçu de quitter Haas, Schumacher assure que son histoire n'est pas finie

F1 : Déçu de quitter Haas, Schumacher assure que son histoire n'est pas finie©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 17 novembre 2022 à 15h15

Alors que l'écurie Haas a pris la décision de le remplacer par Nico Hülkenberg la saison prochaine, Mick Schumacher a confié être déçu mais avoir toujours l'envie de piloter en F1.



C'était un secret de polichinelle depuis de longues semaines. Après seulement deux saisons, l'aventure de Mick Schumacher avec l'écurie Haas va prendre fin ce dimanche à l'issue du Grand Prix d'Abu Dhabi. La formation américaine a officialisé le remplacement de l'Allemand aux côtés de Kevin Magnussen par son compatriote Nico Hülkenberg qui, après trois années à être réserviste chez Racing Point puis Aston Martin, va retrouver un poste de titulaire en Formule 1. Quelques minutes avant l'officialisation de la nouvelle, le fils de Michael Schumacher a devancé l'appel en confirmant via son compte officiel Twitter la non-prolongation de son contrat. « Ce sera ma dernière course avec l'écurie Haas », a déclaré le pilote qui va ainsi disputer ce week-end à Abu Dhabi son 44eme et dernier Grand Prix sous les couleurs de la formation américaine avant de confier son état d'esprit. « Je ne souhaite pas cacher le fait que je suis très déçu de la décision de ne pas prolonger notre contrat », a-t-il ainsi ajouté.

Schumacher : « Le feu de la Formule 1 brûle en moi »

Toutefois, le pilote de 23 ans n'a pas manqué de mettre en avant ce qu'il tire de ces deux dernières années. « Je tiens à remercier Haas et Ferrari pour m'avoir donné cette opportunité. Ces années ensemble m'ont aidé à grandir à la fois techniquement et personnellement, a ainsi déclaré Mick Schumacher. Et, surtout quand les choses ont été difficiles, j'ai réalisé à quel point j'aimais cette discipline. » Admettant que son passage au sein de l'écurie américaine a été « mouvementé », l'Allemand affirme avoir « constamment progressé, avoir « beaucoup appris ». « Je sais avec certitude que je mérite une place en Formule 1. Le sujet est tout sauf clos pour moi, a-t-il conclu. Les revers ne font que vous rendre plus fort. Le feu de la Formule 1 brûle en moi et je vais me battre âprement pour revenir sur la grille de départ. » Il est toutefois probable que, à l'image de Daniel Ricciardo, ce retour ne puisse se faire dès 2023 même si Mick Schumacher serait dans le viseur de Williams si Logan Sargeant ne parvenait pas à valider sa super-licence en terminant dans les six premiers du championnat de Formule 2. Un rôle de pilote de réserve chez Mercedes, écurie dans laquelle son père a terminé sa carrière, est une autre éventualité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.