WEC - 8 Heures de Bahreïn : L'équipage de la Toyota n°8 fait coup double

WEC - 8 Heures de Bahreïn : L'équipage de la Toyota n°8 fait coup double©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 14 novembre 2020 à 21h17

Deuxième du championnat avant la dernière manche, le trio Conway-Kobayashi-Lopez est allé chercher la victoire lors des 8 Heures de Bahreïn pour remporter le titre de champion du monde d'endurance.

Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez ont parfaitement dit « au revoir » à la Toyota TS050 Hybrid. Pour la dernière course de la saison 2020 du championnat du monde d'endurance, le trio aux commandes du prototype frappé du numéro 7 ont renversé la course au titre mondial. Devancés par Brendon Hartley, Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi à la suite de leur victoire aux 24 Heures du Mans, les pilotes de la Toyota numéro 7 devaient l'emporter sur le circuit de Sakhir pour arracher le titre mondial. Partis de la pole position pour cette course longue de huit heures, le trio composé par le Britannique, le Japonais et l'Argentin a su tirer parti du handicap de performance touchant la voiture-sœur pour creuser l'écart dès les premiers tours de course mais, tout proche de la mi-course, la voiture de sécurité est venue saper leurs efforts à la suite d'un accrochage entre une Ferrari et une Porsche dans les catégories GTE.

Un dernier titre pour cette génération de prototypes

Si la victoire au classement général ne pouvait échapper aux TS050 Hybrid, la concurrence dans la catégorie LMP1 n'ayant pas fait le déplacement au Moyen-Orient, l'écurie Toyota a laissé toute liberté à ses pilotes pour se battre pour le titre mondial. Mais, face à un handicap de performance trop important, évalué à une demi-seconde au tour, Brendon Hartley, Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi n'avaient pas les armes pour se battre et c'est avec un peu plus d'une minute d'avance sur Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez ont pu fêter le premier titre mondial pour leur équipage, eux qui succèdent au trio Alonso-Buemi-Nakajima. Un titre qui vient clore une époque du FIA WEC puisque la catégorie LMP1 va céder sa place aux toutes nouvelles Hypercar, avec Peugeot qui a déjà annoncé son engagement à partir de 2022. Dans la catégorie LMP2, le Jackie Chan DC Racing avec Ho-Pin Tung, Gabriel Aubry ert Will Stevens s'est imposé. Porsche fait le doublé en GTE Pro alors qu'Aston Martin Racing a remporté le titre mondial avec Marco Sorensen et Nicki Thiim. Le constructeur allemand s'impose également en GTE Am avec Egidio Perfetti, Larry ten Voorde et Jörg Bergmeister.



ENDURANCE - FIA WEC / 8 HEURES DE BAHREIN
Classement final - Samedi 14 novembre 2020
1- Toyota Gazoo Racing n°8 (Conway-Kobayashi-Lopez/GBR-JAP-ARG/Toyota TS050 Hybrid) 263 tours
2- Toyota Gazoo Racing n°7 (Buemi-Nakajima-Hartley/SUI-JAP-NZL/Toyota TS050 Hybrid) à 1'04''594
3- Jackie Chan DC Racing n°37 (Tung-Aubry-Stevens/CHN/FRA-GBR/Oreca 07-Gibson) à 16 tours (1er LMP2)
4- JOTA n°38 (Gonzalez-da Costa-Davidson/MEX-POR-GBR/Oreca 07-Gibson) à 16 tours
5- Racing Team Nederland n°39 (van Eerd-van der Garde-de Vries/PBS-PBS-PBS/Oreca 07-Gibson) à 16 tours
...
8- Porsche GT Team n°92 (Christensen-Estre/DAN-FRA/Porsche 911 RSR-19) à 28 tours (1er LMGTE pro)
...
13- Team Project 1 n°56 (Perfetti-ten Voorde-Bergmeister/NOR-PBS-ALL/Porsche 911 RSR) à 31 tours (1er LMGTE Am)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.