Ligue de Diamant : Duplantis, Lyles, Ingebrigtsen et El Bakkali finissent en beauté

Ligue de Diamant : Duplantis, Lyles, Ingebrigtsen et El Bakkali finissent en beauté©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 08 septembre 2022 à 22h59

De nombreux champions du monde d'Eugene se sont imposés ce jeudi à l'occasion de la finale de la Ligue de Diamant à Zurich. Les rares Français présents en Suisse ont fait de la figuration.


Battu la semaine passée à Bruxelles, Armand Duplantis ne sera pas resté sans succès bien longtemps. Le champion olympique, du monde et d'Europe suédois a remporté le concours de la perche de la finale de la Ligue de Diamant, à Zurich. Il a réussi à franchir 6,07m à son deuxième essai, battant ainsi d'un centimètre son record du meeting datant d'il y a un an. Le Norvégien Sondre Guttormsen, deuxième, a égalé son record national et battu son record personnel en sautant à 5,86m, alors que Renaud Lavillenie a pris la quatrième place, avec un saut à 5,81m. Le 100m a quant à lui été remporté par le médaillé de bronze mondial, l'Américain Trayvon Bromell, en 9"94, devant le Jamaïcain Yohan Blake (10"05) et le Canadien Aaron Brown (10"06). Le 200m, toute dernière épreuve de cette Ligue de Diamant 2022, a vu le record du meeting être battu par le champion du monde américain Noah Lyles en 19"52 (il efface ainsi des tablettes les 19''66 d'Usain Bolt en 2012), tandis que le Canadien Aaron Brown et le Dominicain Alexander Ogando complètent le podium en 20"02 tous les deux. Sur 110m haies, le champion du monde américain Grant Holloway a pris le meilleur sur les deux Jamaïcains Rasheed Broadbell et Hansle Parchment, en l'emportant en 13"02, soit respectivement 4 et 24 centièmes de mieux que ses rivaux. Le Français Just Kwaou-Mathey, médaillé de bronze aux championnats d'Europe de Munich, a pris la huitième place en 13"73.

Tual et Robert loin de Korir

Sur le tour de piste, le vice-champion du monde grenadien Kirani James l'a emporté en 44"26. Le champion du monde brésilien Alison dos Santos a quant à lui gagné le 400m haies en 46"98, pendant que le Français Wilfried Happio prenait la quatrième place en 48"72. Deux autres tricolores étaient également présents sur le 800m, mais Gabriel Tual et Benjamin Robert ont terminé aux deux dernières places, en respectivement 1'45"25 et 1'48"11, loin du Kenyan champion du monde Emmanuel Korir, qui a réussi la meilleure performance mondiale de l'année en 1'43"26. Grand favori du 1500m, le Norvégien Jakob Ingebrigtsen l'a emporté en 3'29"02, soit la meilleure performance mondiale de l'année. Le Marocain Soufiane El Bakkali, champion olympique et du monde du 3000m steeple, a signé une nouvelle victoire, en 8'07"67. Trois des six finalistes de l'épreuve du triple saut étaient cubains, et c'est l'un d'entre eux, Andy Diaz Hernandez, qui s'est imposé avec un bond à 17,70m (record personnel). Vice-champion du monde du saut en longueur à Eugene, le Grec Miltiadis Tentoglou a gagné en réussissant 8,42m à son dernier essai. Le champion du monde et vice-champion d'Europe slovène du lancer du disque, Kristjan Ceh, a quant à lui remporté assez facilement le concours avec un jet à 67,10m. Au javelot, c'est le vice-champion du monde indien Neeraj Chopra qui s'est imposé, en lançant à 88,44m à son deuxième essai. Place désormais aux vacances, après cette saison 2022 à rallonge !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.