Championnats d'Europe de triathlon : Bergère l'emporte, podium 100% français !

Championnats d'Europe de triathlon : Bergère l'emporte, podium 100% français !©panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 13 août 2022 à 17h52

Le triathlon français brille de mille feux à Munich. Léo Bergère est devenu champion d'Europe samedi devant ses compatriotes Pierre Le Corre et Dorian Coninx.



Ce samedi 13 août 2022 gardera une grande place dans l'histoire du triathlon français. Au lendemain de la médaille de bronze d'Emma Lombardi lors des championnats d'Europe à Munich, les messieurs ont mis leurs concurrents à leurs pieds en signant un triplé historique. Léo Bergère s'est paré d'or grâce à un chrono de 1h41'09'' devant Pierre Le Corre, lauréat de l'édition 2018 venu couper la ligne huit petites secondes après, et Dorian Coninx, qui a remporté dans la dernière ligne droite son mano a mano avec le Hongrois Csongor Lehmann. Les représentants tricolores ont toujours été dans le coup et eu de bonnes sensations dès l'entame à la nage. Dans l'ordre, Coninx, qui faisait partie du relais mixte en bronze l'été dernier aux Jeux Olympiques de Tokyo, Le Corre et Bergère sont sortis de l'eau dans le top 12 à seize secondes ou moins du leader.

L'étau s'est ensuite resserré en leur faveur sur le vélo et cela s'est traduit par un top 3 français, inversé par rapport à celui du classement final, au moment d'entamer les dix derniers kilomètres d'effort avec la course à pied. Sur ce terrain, le Portugais João Pereira, sixième au classement final derrière le Belge Jelle Geens, a pensé pouvoir bousculer la hiérarchie avant de craquer dans les trois derniers tours. S'en est suivie une attaque de Léo Bergère, qui n'a plus été rejoint par ses compatriotes. « Je suis vraiment content d'avoir pu le faire et de partager ce moment avec deux copains sur le podium. On était un collectif, on a travaillé ensemble sur le vélo et ça paye. C'est un effort qu'on a tous fait ensemble, dès la natation », a analysé Léo Bergère au micro de France Télévisions après la course. Une performance hors norme qui rappelle le triplé français lors de l'épreuve du ski cross masculin aux JO 2014.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.