Roddick retarde l'échéance

Andy Roddick n'en a pas fini avec le tennis. (Reuters)

Andy Roddick a prolongé le plaisir vendredi en se qualifiant pour le troisième tour de l'US Open. L'ancien numéro un mondial avait annoncé cette semaine qu'il prendrait sa retraite sportive à l'issue du tournoi et sa nette victoire en une heure et 27 minutes sur le talentueux Australien Bernard Tomic (6-3, 6-4, 6-0) a retardé l'échéance. Les 25 000 spectateurs du stade Arthur Ashe étaient ravis.  

Il y avait beaucoup de symboles. Le jour de son 30e anniversaire, le 30 août, Andy Roddick avait surpris et ému le monde du tennis en annonçant que cet US Open serait le dernier tournoi de sa carrière. Tout pouvait donc s’arrêter dès le 2e tour, face à Bernard Tomic, le meilleur teenager (19 ans) sévissant actuellement sur le circuit, vainqueur comme Roddick à Flushing Meadows chez les juniors, avec une sensation de passage de témoin entre deux générations.

"Je n'avais aucune idée de ce qui allait se passer, a confié l’Américain. J'ai joué beaucoup de matches. C'est une pression différente que celle que j'ai pu connaître avant." Tout aurait pu s’arrêter brutalement. Mais le Stadium Arthur-Ashe est une arène à part, et sa magie, plus forte que jamais lors des sessions nocturnes,  a encore opéré. Entré sur le court pour une sorte de jubilé, acclamé par le public américain, Roddick en est ressorti à peine 1h27 de jeu plus tard, brillant vainqueur en trois sets (6-3, 6-4, 6-0). Incredible.

"Un sentiment d'humilité"

"Ça a marché. J’ai bien joué. Mais je ne sais pas pourquoi." Le Kid du Nebraska s’est appuyé sur son arme fétiche, celle qui lui a permis de remporter l’US Open et d’atteindre la première place mondiale en 2003 : le service. Ses statistiques ? 13 aces, 73% de premières balles, 80% de points remportés derrière sa mise en jeu et aucune balle de break à défendre. Tout simplement parfait. Et Tomic, 43e mondial, n’a rien pu faire. Le jeune Australien a encaissé trois missiles dès le premier jeu, avant de se faire breaker dans la foulée. S’il a fait illusion jusqu’à 4-3 dans le deuxième set, Tomic s’est ensuite fait punir, puisque Roddick a terminé par une série de neuf jeux remportés, avec simplement cinq points concédés dans la dernière manche !

L’Américain pouvait bien recevoir l’ovation du Central de Flushing Meadows. "C'est agréable de se sentir apprécié à la fin de tout cela, a déclaré Roddick à la foule. C'est un sentiment d'humilité. Vous avez 24 500 personnes pour vous voir jouer. C'est un sentiment fort. Je ne m’attendais pas à un tel élan de soutien à l'intérieur du monde du tennis et en dehors du monde du tennis." Prochaine étape, un 3e tour face à Fabio Fognini avant un possible huitième de finale contre Juan Martin Del Potro. "Je vais essayer de m’accrocher encore un peu", a promis Roddick.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

Les chiffres clés
Le Sport sur votre mobile