JO 2016 : L'émouvante aventure d'un champion vietnamien, lâché par son pays

JO 2016 : L'émouvante aventure d'un champion vietnamien, lâché par son pays©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le 18 août

Les tireurs vietnamiens n'ont pas vraiment été soutenus par leur pays, ils n'avaient pas de quoi se nourrir correctement au Brésil et n'ont même pas eu assez de balles pour s'entraîner en vue des Jeux de Rio. Malgré tout ces obstacles, Hoan Xuan Vinh, lui, n'a pas manqué sa cible.

Ce colonel de 41 ans a décroché la médaille d'or au tir au pistolet. Après ce titre, et après avoir rencontré les athlètes vietnamiens de retour de Rio, le Premier ministre a évoqué ces manques de moyens à l'entraînement, y compris pour les sportifs de haut niveau. Jusqu'ici des rumeurs circulaient à ce sujet, mais les autorités refusaient de confirmer l'information.

"Nous ne devrions pas permettre que les athlètes manquent de nourriture et aient des difficultés pour s'entraîner, notamment quand les tireurs doivent faire face au manque de balles à l'entraînement", a réagi le Premier ministre dans des propos publiés, mercredi 17 août, sur le site du gouvernement. En effet, les tireurs vietnamiens n'avaient pas les moyens de se nourrir correctement avec une allocation nourriture de moins de 16 euros par jour.
De plus, les tireurs vietnamiens n'ont pas non plus bénéficié de l'aide d'un coach ou d'un staff médical. "Plusieurs des 23 athlètes vietnamiens qui se sont rendus aux JO 2016 étaient tout seuls... sans entraîneur ni médecin, car leur place avait été donnée à des officiels", a souligné le site d'information VietnamNet.

Hoan Xuan Vinh a non seulement été le premier champion olympique de son pays en remportant l'or sur le tir à 10 mètres, mais il a également doublé la mise en décrochant l'argent sur le tir à 50 mètres. On ne sait pas s'il a souffert personnellement de la pénurie de balles, mais avec ses médailles, Hoang Xuan Vinh devrait recevoir l'équivalant de 210 000 euros. De quoi faire assez de provisions de balles pour les J.O. de Tokyo, en 2020.

 
17 commentaires - JO 2016 : L'émouvante aventure d'un champion vietnamien, lâché par son pays
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]