Vendée Globe : Bestaven bat un record, avarie pour Hare

Vendée Globe : Bestaven bat un record, avarie pour Hare©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 07 janvier 2021 à 18h54

Yannick Bestaven (Maitre Coq IV), Charlie Dalin (Apivia) et Thomas Ruyant (LinkedOut), les trois premiers du Vendée Globe, ont pris la direction du Nord, près des côtes argentines et brésiliennes. En revanche, Pip Hare (Medallia) a connu une avarie de safran bâbord.


Yannick Bestaven (Maitre Coq IV) est toujours le solide leader du Vendée Globe après 60 jours de course, avec 429 milles d'avance sur Charlie Dalin, ce qui est un record. En effet, jamais un leader du Vendée Globe n'avait eu autant d'avance sur son dauphin dans l'histoire de la course ! Le skipper de Maitre Coq peut commencer à penser à la victoire (même si un problème technique est vite arrivé...), d'autant qu'il sera crédité de 10h15 à l'arrivée aux Sables d'Olonne pour avoir participé aux opérations de sauvetage de Kevin Escoffier le 30 novembre. Cependant, la météo à venir ne lui sera pas favorable : "C'est top d'avoir pu passer l'anticyclone, j'ai pu engranger des milles et faire de la vitesse ensuite, c'est plutôt agréable. Je suis satisfait de ça, mais quand je regarde ce qui va se passer devant... L'élastique va se raccourcir et derrière, ils vont revenir. J'espère qu'il y aura suffisamment de vent pour ne pas m'arrêter." Derrière, Dalin (Apivia) et Thomas Ruyant (LinkedOut) sont au coude-à-coude, et ont pris, comme Bestaven, la direction du Nord, vers les côtes argentines et brésiliennes.

Pip Hare "dévastée"

A la 15eme place, on retrouve la Britannique Pip Hare (Medallia), qui a subi un gros coup dur ce jeudi, avec une avarie de safran bâbord, plus précisément une fissure importante sur la mèche supérieure. "Je suis complètement dévastée parce que cette avarie peut avoir comme conséquence, mais la seule chose à faire pour l'instant est de mettre ma course entre parenthèses et de me concentrer sur la résolution de ce problème pour assurer ma sécurité et celle de Medallia", a confié la skipper de 46 ans, qui participe à son premier Vendée Globe et qui devrait franchir le cap Horn dans les prochains jours.

VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 18h00 (heure française) - Jeudi 7 janvier 2021
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 5530,13 milles de l'arrivée
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 429,1 milles du leader
3- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 435,41
4- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 480,98
5- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 559,84
6- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 616,62
7- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 630,56
8- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 686,49
9- Boris Herrmann (Sea Explorer - Yacht Club de Monaco) à 742,57
10- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 752,29
...

Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d'une compensation à l'arrivée, qui sera réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.