WTA - Portoroz : Rybakina n'a pas perdu de temps, Siniakova s'impose deux fois dans la même journée

WTA - Portoroz : Rybakina n'a pas perdu de temps, Siniakova s'impose deux fois dans la même journée©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 17 septembre 2022 à 22h19

Après son succès sur Jasmine Paolini, Katerina Siniakova a confirmé face à Anna-Lena Friedsam. Elena Rybakina a signé une victoire large sur Ana Bogdan afin de rallier la finale du tournoi WTA de Portoroz.



Katerina Siniakova a su enchaîner ce samedi ! Quelques heures après son succès en quarts de finale, la Tchèque a pris le meilleur sur Anna-Lena Friedsam afin de se qualifier pour la finale à Portoroz. Si l'entame du match a vu les deux joueuses perdre leur premier jeu de service, c'est bien la 82eme mondiale qui a pris l'ascendant. Jamais plus mise en danger sur son engagement, Katerina Siniakova a converti ses trois balles de break afin d'aligner cinq jeux consécutifs et remporter à la première occasion cette première manche. Dos au mur, Anna-Lena Friedsam a eu deux occasions de prendre le service de son adversaire mais ça n'a été que partie remise pour la qualifiée allemande. En effet, c'est sur le deuxième passage au service de la Tchèque qu'elle a su prendre l'ascendant... pour mieux perdre à son tou son service dans la foulée. Les deux joueuses se sont alors tenues en respect jusqu'au dixième jeu, qui a vu Katerina Siniakova manquer une première balle de match sur le service de son adversaire. Mais, à force d'insister, la 82eme mondiale a fait céder Anna-Lena Friedsam. A la cinquième occasion, Katerina Siniakova a conclu la rencontre (6-1, 7-5 en 1h29').

Rybakina expéditive

Un peu plus de deux mois après Wimbledon, Elena Rybakina va disputer une nouvelle finale. La Kazakhe, tête de série numéro 3, n'a quasiment rien laissé à Ana Bogdan dans une demi-finale à sens unique. Pourtant, la 25eme mondiale a connu un début de match tendu, ne remportant son premier jeu de service qu'après sept égalités et quatre balles de break sauvées. Dès lors, Elena Rybakina a déroulé pour très vite mener cinq jeux à rien. Ana Bogdan a alors sauvé l'honneur en tenant son service mais, à la deuxième balle de set, la Kazakhe a validé son début de match au tableau d'affichage. La deuxième manche a tout d'abord vu la Roumaine sauver un balle de set et tenir son jeu de service... avant de s'effondrer. D'abord facilement puis de manière plus accrochée, Elena Rybakina a pris deux fois le service de son adversaire pour mener quatre jeux à un. Ana Bogdan s'est alors réveillée mais les quatre balles de débreak n'ont pas été suffisante pour relancer le match. Elena Rybakina a remporté son engagement après neuf égalité puis, à sa troisième balle de match sur le service de son adversaire, elle a mis fin aux débats (6-1, 6-1 en 1h25').

Avant sa demi-finale, Siniakova a écarté la tenante du titre

Katerina Siniakova s'est qualifiée pour les demi-finales du tournoi WTA de Portoroz et affrontera plus tard ce samedi Anna-Lena Friedsam pour une place en finale. Pour cela, la 82eme mondiale a pris le meilleur sur Jasmine Paolini dans un match accroché. Si l'entame de match a vu les deux joueuses tenir leur service, une séquence de trois breaks consécutifs a permis à Katerina Siniakova de prendre l'avantage pour mener trois jeux à deux. Sur sa lancée, la Tchèque a tenu son engagement mais également pris une troisième fois le service de son adversaire. A la première balle de set, Katerina Siniakova a pris l'ascendant dans ce quart de finale. La deuxième manche a vu son départ ressembler à celui de la première sauf que c'est Jasmine Paolini qui a tiré le meilleur d'une série de trois jeux perdus par celle qui était au service. Confirmant son deuxième break, l'Italienne a mené cinq jeux à deux mais a alors eu du mal à conclure le set sur son service. En effet, elle a dû écarter quatre balles de break avant de parvenir à ses fins et de relancer la rencontre. Une dernière manche qui a tout d'abord vu chacune des deux joueuses avoir une séquence de trois jeux remportés d'affilée avant de se neutraliser jusqu'au jeu décisif. Un tiebreak longtemps indécis mais qui s'est conclu sur une série de quatre points remportés par Katerina Siniakova, qui a scellé le sort de la rencontre à sa première balle de match (6-2, 3-6, 7-6 en 2h36').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.