US Open (F) : Svitolina va disputer son deuxième quart à New York, contre la surprenante Fernandez, Sabalenka et Krejcikova assurent

US Open (F) : Svitolina va disputer son deuxième quart à New York, contre la surprenante Fernandez, Sabalenka et Krejcikova assurent©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 06 septembre 2021 à 08h44

La n°5 mondiale Elina Svitolina a disposé de la n°13 Simona Halep pour rallier les quarts de finale de l'US Open pour la deuxième fois de sa carrière. Elle sera opposée à Leylah Fernandez, qui a éliminé une autre ancienne n°1 mondiale, Angelique Kerber. Egalement qualifiées, Barbora Krejcikova et Aryna Sabalenka ont maîtrisé leur sujet contre Mertens et Muguruza.




En huit participations à l'US Open, Elina Svitolina n'avait disputé qu'un seul quart de finale, en 2019, année où elle avait été stoppée par Serena Williams aux portes de la finale. L'Ukrainienne, n°5 mondiale, va ajouter à un nouveau quart à son palmarès cette année, puisqu'elle a éliminé Simona Halep ce dimanche sur le score de 6-3, 6-3 en 1h16. La Roumaine, retombée au treizième rang mondial suite à sa blessure au mollet qui l'a éloignée des courts de mai à août, n'a pas pu faire grand-chose face à la jeune mariée, en pleine forme, qui avait remporté le tournoi de Chicago en préparation à l'US Open, après avoir décroché la médaille de bronze du tournoi olympique de Tokyo. Si Halep a certes breaké en début de match pour mener 2-1, elle a perdu son service dans la foulée (2-2), puis à 4-3, et a donc permis à Svitolina d'empocher la première manche. Dans la deuxième, c'est l'Ukrainienne qui a mené 2-1 puis s'est fait débreaker (2-2), mais elle a de nouveau pris le service adverse à 3-3 et 5-3 et s'est imposée assez facilement. Pour son huitième quart de finale en Grand Chelem, Elina Svitolina sera opposée à Leylah Fernandez (1-0 dans les confrontations).

Mais qui arrêtera Fernandez ?



La jeune Canadienne, qui fête ses 19 ans ce lundi et avait éliminé Naomi Osaka au tour précédent, a réussi un magnifique exploit en éliminant une autre ancienne n°1 mondiale Angelique Kerber, après un combat de 2h17 remporté 4-6, 7-6, 6-2. La gagnante de Roland-Garros juniors 2019, victorieuse de son premier tournoi à Monterrey en mars dernier, mais qui n'avait jamais atteint la deuxième semaine en Grand Chelem en seniors, a fait preuve d'un grand sérieux pour éliminer la n°17 mondiale, de quatorze ans son aînée. Fernandez aurait même pu boucler ce match plus tôt si elle avait réussi à remporter le premier set alors qu'elle menait 4-2. Mais l'Allemande a haussé son niveau de jeu pour remporter quatre jeux de suite, et donc la manche. Dans la deuxième, l'ancienne n°1 mondiale pensait sans doute avoir fait le plus dur en menant 4-2 mais cette fois, c'est elle qui s'est écroulée, laissant son adversaire revenir à 4-4, sauvant une balle de set à 5-4, avant de s'incliner au tie-break (7-5). Tout s'est donc joué dans la dernière manche, où la Canadienne, visiblement pas perturbée par l'enjeu, a breaké à 2-2 et 4-2 en profitant d'un gros trou d'air de l'Allemande et est parvenue à conclure sur son service, pour s'offrir un nouvel exploit dans ce tournoi, et une place dans le Top 50 dans une semaine.

Sabalenka et Krejcikova sans trembler

Egalement qualifiées, Barbora Krejcikova et Aryna Sabalenka disputeront toutes deux mardi leur premier quart de finale à New York. La Tchèque titrée à Roland-Garros mais qui participe pour la première fois au tournoi a résisté jusqu'au bout (6-3, 7-6) à Garbine Muguruza. La numéro 9 mondiale s'est néanmoins fait peur, puisque dans la deuxième manche, après avoir mené 4-0, elle a dû écarter trois balle de set à 5-4 en faveur de celle qui la suit immédiatement au classement WTA, avant de finalement avoir le dernier mot (7-4) dans le jeu décisif qui a suivi et bouclé cette partie. Sabalenka a validé plus aisément (6-4, 6-1) encore son billet pour les quarts de finale aux dépens d'Elise Mertens, 16eme au classement. La numéro 2 mondiale, promue immense favorite pour la victoire finale après les éliminations de Naomi Osaka, tenante du titre, et d'Ashleigh Barty, numéro 1 mondiale, a quelque peu souffert face à la Belge dans le premier set, sans pour autant vaciller. En revanche, dès lors que la Biélorusse a pris les devants, elle n'a plus laissé la moindre chance à son adversaire, giflée dans la seconde manche.

Avec A.C   

Vos réactions doivent respecter nos CGU.