Roland-Garros : Nadal "très heureux" pour Alcaraz

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 10 juin 2024 à 09h23

On ne devient pas un jeune vainqueur espagnol de Roland-Garros sans y associer une filiation évidente...

C'était sans doute l'adoubement que Carlos Alcaraz attendait le plus. Le message public de Rafael Nadal est rapidement arrivé, dans la foulée du titre de son jeune compatriote et successeur à Roland-Garros, devant Alexander Zverev en cinq manches (6-3, 2-6, 5-7, 6-1, 6-2) : "Félicitations pour cette immense victoire !!!! Superbe !!!! Très heureux de tes succès !! #Vamos." De la part du maître des lieux, vainqueur du tournoi parisien à quatorze reprises, l'hommage n'est évidemment pas anodin.

Le septième joueur espagnol à s'imposer à Paris

La boucle est d'autant plus bouclée que c'est Alexander Zverev qui avait éliminé Rafael Nadal dès le premier tour cette année, en trois sets (6-3, 7-6, 6-3). Après sa victoire, pour France TV, Carlos Alcaraz rappelait qu'il courait au sortir de l'école pour rentrer regarder Roland-Garros à la télévision, porté bien sûr par les exploits de son héros local qui a remporté ses premiers Internationaux de France en 2005 alors qu'il n'avait que... deux ans.


Carlos Alcaraz, 19 années plus tard, est devenu le septième joueur espagnol à s'imposer à Paris, après Manuel Santana (1961, 1964), Andrés Gimeno (1972), Sergi Bruguera (1993, 1994), Carlos Moya (1998), Juan Carlos Ferrero qui est devenu son coach (2002, 2003) et donc Rafael Nadal (de 2005 à 2008, de 2010 à 2014, de 2017 à 2020 et enfin en 2022). Le maître et l'élève devraient normalement faire équipe en double à l'occasion de Paris 2024, sur le même lieu dans moins de deux mois (dès le samedi 27 juillet, premier jour de compétition olympique, et potentiellement durant une semaine jusqu'au samedi 3 août), tout en étant également alignés en simple. Ils seront forcément très ambitieux, dans ce lieu si spécial où ils ont désormais gagné tous les deux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.