Monfils, " hyper frustré ", s'excuse après sa défaite

Monfils, " hyper frustré ", s'excuse après sa défaite©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 03 juin 2021 à 20h47

Eliminé dès le deuxième tour de Roland-Garros, Gaël Monfils a étalé sa crise de confiance devant la presse.



Demi-finaliste en 2008 et trois fois quart de finaliste (2009, 2011, 2014) à Roland-Garros, Gaël Monfils s'est arrêté cette année dès le deuxième tour. Sorti par le Suédois Mikael Ymer, 105eme au classement ATP, en quatre sets (6-0, 2-6, 6-4, 6-3). « C'est très dur, a réagi le Français en conférence de presse, qui a agacé son père par la manière dont il a perdu. Un mauvais début de match, encore un. Puis, c'est un match que je contrôle plutôt bien donc c'est hyper dur. Dans l'affaire, je suis hyper frustré. Je peux mieux faire, je m'excuse auprès de mes fans qui ont dû regarder ça. »

Monfils : « J'essaie de me relâcher, mais je suis très tendu »


Après avoir encaissé un 6-0, Monfils avait pourtant bien réagi en recollant à un set partout, puis il s'était détaché 4-2 dans la troisième manche, mais il n'a pas tenu. « J'ai perdu. Je dois mieux faire, beaucoup mieux même, a concédé le numéro 1 français. C'est un match que je dois gagner en l'état et je ne l'ai pas gagné. Mikael a été meilleur que moi. Je ne l'admets pas, parce que je dois gagner le match. Je suis sur le terrain. On est professionnels. Et je peux beaucoup mieux faire. Comme je l'ai dit, honnêtement, c'est frustrant, parce que je dois mieux faire. »
Il semblait pourtant bien et l'on pensait qu'il était bien parti pour rallier le troisième tour. « Je me sens décontracté d'apparence et je ne le suis pas, s'est-il épanché. J'essaie de me relâcher, mais je suis très tendu. J'ai fait beaucoup de mauvais choix. J'espère que la confiance va revenir, je travaille pour. Beaucoup de mauvais choix, beaucoup de fautes... Des amorties parce que tu ne sais pas quoi faire. Parce que je n'ai pas le bon style de jeu au bon moment. Je n'ai pas la bonne confiance qui fait que tu vas frapper vraiment fort sur le coup droit ou sur le revers. »

Monfils : « On a l'impression que je baisse les bras ou que je suis relâché, mais pas du tout »

« Forcément, de l'extérieur, on a toujours l'impression que je suis assez relâché, mais je ne le suis pas ! Cela fait plusieurs fois que je le dis. On a l'impression que je baisse les bras ou que je suis relâché, mais pas du tout, a ajouté Gaël Monfils. Je suis dans mon match, mais pas d'une bonne façon. Pas avec le jeu que j'ai envie d'imposer. Je suis toujours sur un fil, et au moment important, ça se sent que je vais faire le mauvais coup, le mauvais choix. C'est facile de le décrire, de le pointer du doigt maintenant, mais c'est très dur de le changer. J'espère pouvoir basculer sur des semaines beaucoup plus positives. » En crise de confiance, le 15eme mondial va maintenant devoir digérer et repartir au combat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.