ATP - Indian Wells - Nadal : " C'est comme jouer au golf avec beaucoup de vent "

ATP - Indian Wells - Nadal : " C'est comme jouer au golf avec beaucoup de vent "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 20 mars 2022 à 13h11

En demi-finales à Indian Wells, Rafael Nadal a su prendre le meilleur sur Carlos Alcaraz au terme d'un match dont le deuxième set s'est joué dans des conditions dantesques.



Et de 20 ! Rafael Nadal s'est adjugé le duel des générations face à Carlos Alcaraz et a engrangé une 20eme victoire en 2022, en demi-finales du Masters 1000 d'Indian Wells. Après Melbourne, l'Open d'Australie et Acapulco, le Taureau de Manacor disputera une quatrième finale sur quatre face à l'Américain Taylor Fritz, dimanche dans le désert californien. Nesta Nadal a su se défaire de son jeune compatriote en trois sets et dans des conditions dantesques après un long match de 3h12 (6-4, 4-6, 6-3).

Nadal : « Quand le vent est apparu, c'est devenu presque injouable »

La deuxième manche, finalement glanée par le jeune loup de 18 ans, s'est notamment disputée dans des conditions compliquées avec du vent et du sable. « Au deuxième set, les conditions sont devenues folles. Quand le vent est apparu, c'est devenu presque injouable », s'est épanché Rafael Nadal après son nouveau succès. « J'aime bien jouer avec le vent parce que je prends ça comme un défi, a poursuivi l'Espagnol de 35 ans. C'est comme jouer au golf avec beaucoup de vent. On va faire des erreurs, le niveau de jeu va baisser, mais le but c'est d'essayer de trouver des solutions en permanence. La seule chose que je n'aime pas, c'est quand on doit arrêter le jeu non-stop à cause de papiers ou de serviettes qui volent, du filet qui bouge... C'est là que ça devient injouable pour moi ».

Nadal : « J'ai commencé à sentir le sable dans mes yeux, ça me faisait un peu mal »

Non seulement, le court était balayé par un grand vent. Mais les conditions étaient empirées par la présence du sable venu du désert de Californie. « Ce qui était aussi difficile aujourd'hui, c'est le sable. C'était une tempête de vent mais aussi de sable. Au niveau des yeux, c'était vraiment compliqué. J'ai commencé à sentir le sable dans mes yeux, ça me faisait un peu mal », a avoué Nadal qui sera numéro 3 mondial au prochain classement ATP, lundi. Après la tempête, le joueur aux 21 Grands Chelems a fini par dominer son jeune compatriote et s'offrir une nouvelle finale de Masters 1000. « Au troisième set, j'ai joué avec une grande détermination. Le vent s'est un peu calmé, il n'y avait plus de sable donc je devais faire quelque chose. Je me suis dit que je devais être plus agressif, sinon Carlos allait prendre le contrôle. Ça a bien fonctionné », a confié Nadal qui sera évidemment le grand favori de la finale. L'Espagnol a remporté la seule confrontation passée contre Fritz. C'était déjà lors d'une finale, en 2020 à Acapulco. « Rafa » s'était aisément imposé (6-3, 6-2).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.