Umag : Gasquet, heureux de rejoindre la finale

Umag : Gasquet, heureux de rejoindre la finale©Media365

Clément Pédron, Media365 : publié le samedi 24 juillet 2021 à 23h41

En se qualifiant pour la finale du tournoi ATP de Umag (Croatie), Richard Gasquet a brisé une série longue de trois ans. Après sa victoire en trois sets contre l'Allemand Daniel Altmaier (7-6 (2), 3-6, 6-3), le Français est revenu sur sa victoire et la perspective d'un 16eme titre.



C'est un grand ouf de soulagement qu'a dû sortir Richard Gasquet au moment de se diriger vers Daniel Altmaier pour lui serrer la main. Vainqueur en trois sets (7-6 (2), 3-6, 6-3) de l'Allemand, le Français rallie enfin une finale d'un tournoi, une performance plus égalée depuis près de trois ans. Soulagé d'avoir gagné après plus de trois heures de jeu, le 59eme a savouré ce succès qui lui permet d'espérer une meilleure issue qu'en juillet 2018 contre Fabio Fognini à Bastad. En conférence de presse, le Biterrois s'est montré particulièrement content de sa prestation. « Ça fait du bien, c'est sûr, a reconnu le Français. J'ai eu quelques blessures depuis ma dernière finale, il y a trois ans à Bastad, et ce n'était pas facile de revenir à ce stade de la compétition. C'est chouette d'y arriver à Umag, un super endroit. Et je suis content d'avoir l'occasion d'essayer d'aller chercher un titre dimanche. En tout cas, c'est beau pour moi de revenir en finale. Ça fait plaisir. J'ai dû forcer pour gagner ce match. C'était compliqué, je me suis battu, j'ai vraiment souffert pour gagner. »

Pas déçu de ne pas être aux Jeux d'été

Après avoir empoché le gain de la première manche, Richard Gasquet a subi un creux dans la deuxième. Mais plus vif, plus offensif que l'Allemand par la suite, le 59eme joueur mondial a magnifié un jeu qu'on n'avait pas vu aussi percutant depuis quelques temps. « Au troisième set, je n'avais pas d'autre choix que d'avancer dans le court, parce que j'étais touché, alors j'ai essayé d'être intelligent, de bien servir, de faire les coups qu'il fallait. Je suis bien allé le chercher. » En finale à Umag, il affrontera Carlos Alcaraz. Interrogé sur sa non participation aux Jeux d'été, il a confié avoir reconnu qu'il « n'était pas au niveau » pour être sélectionné. « Puisque je ne jouais ni en double mixte ni en double messieurs à Tokyo, mes chances de médaille étaient très faibles, a t-il poursuivi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.