Quand Paire s'en prend à un célèbre commentateur

Quand Paire s'en prend à un célèbre commentateur©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 10 mai 2021 à 13h06

De nouveau éliminé au premier tour lundi à Rome, Benoît Paire s'en est ensuite pris à Jean-Paul Loth, l'expérimenté commentateur qui a qualifié l'Avignonnais de "saltimbanque".


Après six défaites consécutives d'entrée, Benoît Paire avait réussi à franchir un tour la semaine dernière à Madrid, où il avait particulièrement apprécié de jouer devant du public et avait dominé Nikoloz Basilashvili avant de se faire balayer par Stefanos Tsitsipas. Mais il a de nouveau été éliminé au premier tour lundi à Rome, s'inclinant face à l'Italien Stefano Travaglia, 69e au classement ATP et qui bénéficie d'une wild-card (6-4, 6-3). Le 35e joueur mondial semblait pourtant concerné dans la première manche. Mais cela aura duré jusqu'à un point litigieux, à 3-3. Il pensait que son service avait fini sur la ligne, et non dans le couloir comme l'a estimé l'arbitre. Il est alors totalement sorti de son match, et a même semblé balancer la fin, ce qui commence à devenir une habitude.

"Jean-Paul Loth, c'est la personne âgée ?"

Une attitude dénoncée à l'antenne d'Eurosport par Jean-Paul Loth. "(Travaglia) s'est un peu perdu à un moment. Si Benoît avait été concentré, il aurait pu revenir dans le match. Mais comme c'est Benoît, il s'est enterré, il s'est noyé totalement. Sans aucune méchanceté de ma part, ce n'est pas admissible, à ce niveau de tennis, d'avoir des comportements pareils. Là, il n'a pas été mal élevé ni grossier, mais ce n'est pas un joueur professionnel, c'est un saltimbanque", a tonné l'expérimenté commentateur (81 ans).


Et Paire a rapidement réagi sur Twitter à cette sortie de l'ancien capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis. "Jean-Paul Loth, c'est la personne âgée ?", a-t-il ainsi rétorqué. Une nouvelle preuve que l'Avignonnais reste malgré tout sensible à ce qui peut se dire sur lui. La semaine dernière, il avait ainsi répondu à Dominic Thiem, qui avait avoué qu'il ne comprenait pas le Français. "Si tu ne veux pas jouer, reste à la maison. Si tu n'es pas motivé, personne ne t'oblige à jouer", déclarait l'Autrichien. "Je n'ai aucun problème avec ce que tu as dit, tout le monde peut penser et agir différemment", avait écrit Paire, toujours sur Twitter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.