ATP : Verdasco suspendu deux mois

ATP : Verdasco suspendu deux mois©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le mercredi 30 novembre 2022 à 17h25

Contrôlé positif au méthylphénidate en début d'année, l'Espagnol Fernando Verdasco (125eme mondial à l'ATP) a été sanctionné ce mercredi de deux mois de suspension par l'ITIA.



Légère sanction pour Fernando Verdasco. Alors que l'Espagnol a été testé positif au méthylphénidate en début d'année 2022, lors d'un contrôle urinaire réalisé en marge d'un tournoi Challengers à Rio de Janeiro (Brésil), il a finalement écopé d'une sanction. En effet, ce mercredi, l'Agence internationale pour l'intégrité dans le tennis (ITIA) a officialisé la suspension de deux mois pour dopage du joueur de 39 ans. La faute à un oubli du natif de Madrid de prolonger son autorisation à usage thérapeutique (AUT) concernant ce produit, qui est stimulant du système nerveux central. Alors qu'il encourait jusqu'à deux de suspension, Verdasco a vu l'ITIA faire preuve de clémence par rapport à la situation et ses explications, lui qui a depuis renouvelé et obtenu sa demande d'AUT pour le méthylphénidate. « Le joueur a volontairement accepté une suspension provisoire après avoir été informé de l'accusation, peut-on notamment lire dans le communiqué publié ce mercredi. La période de suspension de deux mois a commencé à la date de la suspension provisoire volontaire du joueur et prendra fin le dimanche 8 janvier 2023. »

Verdasco pourrait être présent à Melbourne

« Le joueur a admis la violation des règles antidopage et a expliqué qu'il avait reçu un diagnostic médical de TDAH (trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité) et qu'il utilisait légitimement le méthylphénidate comme médicament prescrit par son médecin pour traiter la maladie conformément à une autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (AUT), mais qu'il avait oublié de renouveler son AUT à son expiration », précise par ailleurs l'ITIA. L'agence estime que l'Espagnol « n'avait pas tenté de tricher » et pourra donc rejouer à partir du 9 janvier 2023. De ce fait, celui qui fut demi-finaliste à Melbourne en 2009 pourra donc bien disputer l'Open d'Australie dans quelques semaines. Actuellement 125eme mondial au classement ATP, il devra cependant passer par les qualifications pour tenter d'intégrer le tableau principal du premier Grand Chelem de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.