ATP - Queen's : Murray sans pitié pour Paire, Chardy au tapis

ATP - Queen's : Murray sans pitié pour Paire, Chardy au tapis©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 15 juin 2021 à 18h24

Jérémy Chardy ne verra pas le deuxième tour à Londres. Benoît Paire non plus. Le Palois s'est incliné en trois sets (6-4, 3-6, 6-3) mardi face au Kazakh Alexander Bublik pour ses débuts dans le tournoi du Queen's. L'Avignonnais a, lui, pris une petite leçon (6-3, 6-2) face à Andy Murray, qui n'avait pourtant plus joué depuis trois mois et n'avait plus disputé un match sur gazon depuis trois ans.

Jérémy Chardy n'a toujours pas gagné un match sur gazon cette saison. Eliminé d'entrée la semaine dernière à Stuttgart pour le coup d'envoi de la saison sur herbe, le Palois a de nouveau quitté le tournoi dès son entrée en lice, ce mardi au Queen's. Cette fois, cela a été au tour d'Alexander Bublik de jouer un vilain tour à notre représentant de 34 ans, qui a toutefois mieux résisté (défaite en trois sets 6-4, 3-6, 6-3) face au Kazakh que six jours plus tôt contre Yannick Hanfmann. En effet, le jeune Allemand avait fait mordre la poussière au 59eme mondiale en deux sets. Bublik, qui restait sur une défaite en double en finale de Roland-Garros aux côtés de son compatriote Andrey Golubev, et ce pour le plus grand plaisir de la paire française composée de Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, de nouveau sacrés Porte d'Auteuil, sera opposé au deuxième tour au surprenant Britannique Jack Draper, 309eme au classement. A seulement 19 ans, ce dernier, invité par les organisateurs, avait créé lundi la sensation du premier tour en faisant chuter l'un des favoris Yannick Sinner.

Paire giflé par Murray

Il n'y a pas eu photo entre Benoît Paire et Andy Murray. Plus apparu sur un court depuis le 3 mars dernier et sa défaite au deuxième tour à Rotterdam contre Rublev, le Britannique n'a pas chômé à l'entraînement pour autant visiblement. Pas du tout à court de rythme, en dépit de ce que son inactivité en compétition pendant plus de trois mois aurait pu laisser penser, l'ancien numéro 1 mondial n'a laissé aucune chance (6-3, 6-2) à l'Avignonnais, corrigé en un peu plus d'une heure (1h06) par le double vainqueur de Wimbledon redescendu à la 124eme place du classement après avoir subi trois opérations à une hanche et réfléchi un temps à tout arrêter. Sa démonstration face au 46eme mondial mardi pour son premier match sur gazon depuis trois ans, en 2018 dans ce même tournoi du Queen's, où il n'avait plus gagné depuis 2016, a beaucoup ému l'Ecossais après-coup. Elle a dû également faire dire à Murray, cinq fois vainqueur à Londres, qu'il a bien fait de ne pas raccrocher. Surtout qu'au prochain tour, l'attendra un vrai test comme il les aime, face à la tête de série numéro 1 du tournoi l'Italien Matteo Berrettini.



QUEEN'S (Angleterre, ATP 500, gazon, 1 427 455 €)
Tenant du titre (2019) : Feliciano Lopez (ESP)

2eme tour
Berrettini (ITA, n°1) - Murray (GBR, WC)
Mannarino (FRA) - Evans (GBR, n°6)
De Minaur (AUS, n°4) - Millman (AUS)Cilic (CRO) - Fognini (ITA, n°8)

Karatsev (RUS, n°5) - Norrie (GBR)
Bublik (KAZ) - Draper (GBR, WC)
Troicki (SER, Q) - Tiafoe (USA)
Lopez (ESP) - Shapovalov (CAN, n°2)

1er tour
Berrettini (ITA, n°1) bat Travaglia (ITA) : 7-6 (5), 7-6 (4)
Murray (GBR, WC) bat Paire (FRA) : 6-3, 6-2
Mannarino (FRA) bat Broady (GBR, WC) : 6-4, 6-4
Evans (GBR, n°6) bat Popyrin (AUS) : 6-4, 6-4

De Minaur (AUS, n°4) bat Djere (SER) : 3-6, 6-3, 6-4
Millman (AUS) bat Opelka (USA) : 7-6 (4), 5-7, 7-6 (6)
Cilic (CRO) bat Ofner (AUT, Q) : 6-2, 6-7 (5), 7-6 (4)
Fognini (ITA, n°8) bat Lu (TPE, PR) : 6-4, 7-6 (3)

Karatsev (RUS, n°5) bat Tabilo (CHI, LL) : 3-6, 6-4, 6-2
Norrie (GBR) bat Ramos-Vinolas (ESP) : 4-6, 6-3, 6-4
Bublik (KAZ) bat Chardy (FRA) : 6-4, 3-6, 6-3
Draper (GBR, WC) bat Sinner (ITA, n°3) : 7-6 (2), 7-6 (2)

Troicki (SER, Q) bat Sonego (ITA, n°7) : 6-4, 6-4
Tiafoe (USA) bat Bedene (GBR) : 6-4, 3-6, 6-4
Lopez (ESP) bat Marchenko (UKR, Q) : 6-1, 7-6 (6)
Shapovalov (CAN, n°2) bat Vukic (AUS, Q) : 7-6 (6), 7-6 (6)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.