ATP - Metz : Rinderknech, dernier Français, prend la porte

ATP - Metz : Rinderknech, dernier Français, prend la porte©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 23 septembre 2022 à 17h19

Dernier Français en course après l'abandon de Benjamin Bonzi la veille, Arthur Rinderknech a pris la porte à son tour, vendredi en quarts de finale. Le Varois n'a pas pesé lourd (6-3, 6-2) contre le Polonais Hubert Hurkacz, tenant du titre en simple comme en double en Moselle et numéro 10 mondial. Pour la première fois depuis la création du tournoi, il n'y aura aucun Tricolore en demi-finales.



Pour la première fois depuis la création du tournoi, il n'y aura aucun Français dans le dernier carré à Metz. Arthur Rinderknech, dernier Tricolore encore en lice après l'abandon de Benjamin Bonzi contre Holger Rune jeudi soir, a lui aussi pris la porte, après sa défaite sèche (6-3, 6-2 en 1h06) de vendredi en quarts de finale face à Hubert Hurkcaz. Il faut dire que le Varois avait en face de lui le héros de la dernière édition. En 2021, le Polonais avait non seulement remporté le simple, mais il ne s'était pas arrêté là en soulevant également le trophée du tournoi mosellan en double, après son succès aux côtés de son compatriote Jan Zielinski. Naturellement, Hurkacz est l'immense favori à sa propre succession, et pas seulement parce qu'il occupe la 10eme place au classement mondial. Rinderknech a pu le constater vendredi lors d'un deuxième quart de finale à sens unique qui a vu le tenant du titre passer à la moulinette le finaliste malheureux du tournoi Challenger de Vancouver le mois dernier (défaite en finale contre un autre Français Constant Lestienne).

A Miami, Rinderknech avait résisté un set, mais pas cette fois

Beaucoup moins à l'aise que lors de ses deux premiers matchs, contre Munar et Basilashvili, le protégé de Sébastien Villette n'a pas pesé lourd face au nouveau maître des lieux, déjà impressionnant pour son retour à Metz, contre Dominic Thiem jeudi. A Miami le 26 mars dernier, lors de la dernière confrontation entre les deux hommes, le joueur aujourd'hui classé à la 60eme place à l'ATP, avait eu le mérite de résister pendant un set (le premier) à son bourreau. Cette fois, il n'y a pas eu de match. Rinderknech, rapidement breaké dans les deux manches, a très vite pris l'eau, sans jamais réussir à se rapprocher du Polonais, bien parti pour conserver son trophée. Le prochain rendez-vous d'Hurkacz l'opposera samedi à l'Italien Lorenzo Sonego, tombeur là aussi en deux sets (6-4, 6-4) dans le premier match de la journée de Sebastian Korda.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.