ATP - Masters de double : Roger-Vasselin et Melzer reviennent de très loin

ATP - Masters de double : Roger-Vasselin et Melzer reviennent de très loin©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 18 novembre 2020 à 21h19

Edouard Roger-Vasselin et Jurgen Melzer se sont imposés contre John Peers et Michael Venus lors de leur deuxième match du Masters de Londres. Ils ont sauvé cinq balles de match et peuvent donc encore croire à la qualification.


Il s'en est fallu de très peu, mais Edouard Roger-Vasselin et Jurgen Melzer sont toujours en vie dans le Masters de Londres ! La paire franco-autrichienne, battue pour son entrée en lice lundi, n'avait pas le droit à l'erreur contre John Peers et Michael Venus, et elle s'est imposée 2-6, 6-7, 12-10 après avoir sauvé cinq balles de match ! "ERV" et Melzer sont passés à côté de leur premier set, se faisant breaker à 2-1 et 5-2, pendant que l'Australien et le Néo-Zélandais n'avaient pas la moindre balle de break à défendre. Dans le deuxième, les deux paires ont parfaitement tenu leur mise en jeu. Une fois de plus, Peers et Venus n'ont jamais été mis en danger, alors que Melzer et Roger-Vasselin ont eu une seule balle de break à défendre, qui s'est avérée une balle de match à 5-4. Et ils l'ont sauvée.

Tout se jouera vendredi

Tout s'est joué au tie-break, où le Français et l'Autrichien l'ont emporté sans trop trembler (7-4). Il a donc fallu disputer le super tie-break et Roger-Vasselin et Melzer ont réussi un petit miracle : menés 9-6 puis 10-9, ils ont sauvé quatre balles de match et ont fini par l'emporter 12-10 sur leur première balle de match. Quelle efficacité ! Cette victoire leur permet de se retrouver à égalité parfaite avec Mate Pavic et Bruno Soares au classement. Tout se jouera donc vendredi !

TENNIS - ATP / MASTERS DE DOUBLE
Du 15 au 22 novembre à l'O2 Arena de Londres
Tenants du titre : Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut (FRA)

PHASE DE POULES
Groupe Bob Bryan
1- Marcel Granollers / Horacio Zeballos (ESP - ARG, n°4), 2 victoires, 0 défaite, 4 sets gagnés, 1 set perdu
2- Mate Pavic / Bruno Soares (CRO - BRE, n°1), 1 victoire, 1 défaite, 3 sets gagnés, 3 sets perdus
3- Edouard Roger-Vasselin / Jurgen Melzer (FRA - AUT, n°7), 1 victoire, 1 défaite, 3 sets gagnés, 3 sets perdus
4- John Peers / Michael Venus (AUS - NZL, n°6), 0 victoire, 2 défaites, 1 set gagné, 4 sets perdus

Groupe Mike Bryan
1- Wesley Koolhof / Nikola Mektic (PBS - CRO, n°5) 2 victoires, 0 défaite, 4 sets gagnés, 1 set perdu
2- Kevin Krawietz / Andreas Mies (ALL - ALL, n°3) 1 victoire, 1 défaite, 3 sets gagnés, 2 sets perdus
3- Rajeev Ram / Joe Salisbury (USA - GBR, n°2) 1 victoire, 1 défaite, 2 sets gagnés, 3 sets perdus
4- Lukasz Kubot / Marcelo Melo (POL - BRE, n°8) 0 victoire, 2 défaites, 1 set gagné, 4 sets perdus

Dimanche 15 novembre
Wesley Koolhof / Nikola Mektic (PBS - CRO, n°5) battent Kevin Krawietz / Andreas Mies (ALL - ALL, n°3) : 6-7 (3), 7-6 (4), 10-7
Rajeev Ram / Joe Salisbury (USA - GBR, n°2) battent Lukasz Kubot / Marcelo Melo (POL - BRE, n°8) : 7-5, 3-6, 10-5

Lundi 16 novembre
Marcel Granollers / Horacio Zeballos (ESP - ARG, n°4) battent John Peers / Michael Venus (AUS - NZL, n°6) : 7-6 (2), 7-5
Mate Pavic / Bruno Soares (CRO - BRE, n°1) battent Edouard Roger-Vasselin / Jurgen Melzer (FRA - AUT, n°7) : 6-7 (6), 6-1, 10-4

Mardi 17 novembre
Kevin Krawietz / Andreas Mies (ALL - ALL, n°3) battent Lukasz Kubot / Marcelo Melo (POL - BRE, n°8) : 6-2, 7-6 (5)
Wesley Koolhof / Nikola Mektic (PBS - CRO, n°5) battent Rajeev Ram / Joe Salisbury (USA - GBR, n°2) : 7-6 (5), 6-0

Mercredi 18 novembre
Marcel Granollers / Horacio Zeballos (ESP - ARG, n°4) battent Mate Pavic / Bruno Soares (CRO - BRE, n°1) : 7-6 (4), 6-7 (4), 10-8
Edouard Roger-Vasselin / Jurgen Melzer (FRA - AUT, n°7) battent John Peers / Michael Venus (AUS - NZL, n°6) : 2-6, 7-6 (4), 12-10

Jeudi 19 novembre
13h00 : Wesley Koolhof / Nikola Mektic (PBS - CRO, n°5) - Lukasz Kubot / Marcelo Melo (POL - BRE, n°8)
19h00 : Rajeev Ram / Joe Salisbury (USA - GBR, n°2) - Kevin Krawietz / Andreas Mies (ALL - ALL, n°3)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.