ATP - Marseille : Et si Federer participait à la prochaine édition ?

ATP - Marseille : Et si Federer participait à la prochaine édition ?©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 29 décembre 2020 à 11h55

Roger Federer pourrait très bien disputer en mars prochain le tournoi de Marseille, officialisé au calendrier ce mardi par l'ATP.


Et si Roger Federer, qui n'a plus participé au tournoi depuis 2003, année de sa seule victoire dans les Bouches-du-Rhône jusqu'à maintenant, et ce pour sa quatrième participation, faisait son grand retour l'année prochaine à Marseille ? Jean-François Caujolle, le directeur de l'épreuve, en rêve forcément secrètement. Surtout depuis que l'ATP a officiellement inscrit l'Open 13 au calendrier de la saison prochaine d'après-Open d'Australie. Et plus encore à la lecture des déclarations tenues la veille par l'agent du champion suisse, révélant que son protégé, qui se remet doucement de sa blessure à un genou, ne serait pas présent à Melbourne mais envisageait néanmoins de revenir sur les courts en dépit de ses 39 ans, éjectant du même coup d'un revers de la main les rumeurs de retraite. Interrogé lundi dans le quotidien suisse Le Matin, Yves Allegro, proche de Federer, imagine d'ailleurs très bien son ami s'aligner à Marseille, comme il pense que le Bâlois renouera avec la compétition, une semaine plus tôt, à Rotterdam, sachant qu'il est pratiquement impensable que l'ancien numéro 1 mondial décidé de disputer Montpellier et ou Cordoba, même pour se remettre dans le bain.

Finaliste en 2000, vainqueur en 2003

« Je crois qu'il privilégiera des endroits avec lesquels il possède une histoire commune. Donc Rotterdam assurément et peut-être Marseille », estimait Allegro sans savoir encore que l'ATP allait donner encore plus de poids à une possible participation de Federer à Rotterdam et Marseille en programmant les deux rendez-vous début mars, soit vraisemblablement au moment où celui qui a repris l'entraînement à Dubaï il y a quelques jours sera prêt à rejouer en compétition. En 1999, pour sa première apparition à Marseille, où il avait alors été invité, Federer avait buté en quarts de finale sur Arnaud Clément (6-3, 6-3). Un an plus tard, il avait été battu en finale par son compatriote Marc Rosset (2-6, 6-3, 7-6), un an avant de s'arrêter cette fois en demi-finales après sa défaite face au Russe Yevgeny Kafelnikov (6-7, 6-4, 6-4). Absent en 2002, il était revenu en 2003 pour enfin inscrire son nom au palmarès de l'épreuve, aux dépens de Jonas Bjorkman (6-2, 7-6). Dix-huit ans plus tard, Federer, devenu légende depuis, pourrait éclairer l'Open 13 de sa présence de nouveau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.