ATP : Le bilan du tennis français en 2021

ATP : Le bilan du tennis français en 2021©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 25 décembre 2021 à 11h09

Les satisfactions françaises sont peu nombreuses en 2021. Hormis les performants Arthur Rinderknech, Benjamin Bonzi et Hugo Gaston, le tennis français s'enfonce un peu plus dans une crise de résultats.



Le déclin du tennis français prend un peu plus de poids. Pour la première fois depuis 1980, aucun représentant tricolore ne s'est hissé en deuxième semaine d'un Grand Chelem. Les plus attendus ont déçu et c'est à Arthur Rinderknech (58eme) et Benjamin Bonzi (64eme) qu'il faut tirer une fière chandelle. Les deux hommes sont les seuls Français du Top 100 à avoir franchi la barre des 50 victoires en 2021. Rinderknech a d'ailleurs été récompensé en portant le maillot de l'équipe de France de Coupe Davis pour la première fois. Hugo Gaston (67eme) a également confirmé après des débuts prometteurs sur le circuit. Celui qui a crevé l'écran lors de l'édition 2020 de Roland-Garros a une nouvelle fois brillé à Paris, se hissant en quarts de finale du Rolex Paris Masters après un parcours héroïque. Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert font un bien fou au tennis français. La paire élue équipe préférée des fans en 2021 a remporté quatre titres, dont Roland-Garros et le Masters de Turin.

Des déceptions à la pelle

Gaël Monfils (21eme), premier joueur français au classement ATP, a connu une année contrastée avec un cauchemar dès l'entame. Celui d'une méforme à enrayer (trois matches gagnés jusqu'en juillet), en vain, à l'instar d'un Benoît Paire (46eme) qui a su également reprendre du poil de la bête au fur et à mesure après 17 défaites sur ses 19 premières sorties. Ugo Humbert (35eme), lui, était attendu tant le Messin peut porter le drapeau bleu-blanc-rouge à l'avenir sur les courts. Il n'aura pas su gagner en régularité et aligne un bilan négatif (19 victoires, 21 défaites) malgré ses quelques coups d'éclats à Halle, où il a été titré, et aux JO, où son aventure s'est stoppée en quarts. Il faudra également repasser pour les autres. Adrian Mannarino (71eme) et les anciennes gloires du tennis français : Richard Gasquet (87eme), Gilles Simon (122eme), Lucas Pouille (155eme) et Jo-Wilfried Tsonga (263eme) n'ont pas été au rendez-vous. Performant en début d'année, Jérémy Chardy (107eme) a quant à lui arrêté sa prématurément par des complications liées au Covid-19.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.