ATP - Dubaï : Une finale surprise

ATP - Dubaï : Une finale surprise©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 19 mars 2021 à 19h42

Après avoir notamment battu Dominic Thiem et Kei Nishikori, Lloyd Harris a dominé Denis Shapovalov en demi-finales du tournoi de Dubaï et disputera donc la deuxième finale de sa carrière sur le circuit ATP, face à Aslan Karatsev, qui a mis fin à la série d'Andrey Rublev en ATP 500 en s'imposant en trois sets.

Mais où va s'arrêter Lloyd Harris ? Le Sud-Africain, issu des qualifications, réussit la meilleure semaine de sa carrière à Dubaï. Le n°81 mondial, qui a déjà battu Dominic Thiem et Kei Nishikori notamment, s'est offert le scalp du n°12 mondial et tête de série n°3 du tournoi, Denis Shapovalov ce vendredi en quarts de finale. Après un combat de 2h37, il s'est imposé 6-7, 6-4, 7-6 face au Canadien, qu'il affrontait pour la première fois. Harris a notamment pu s'appuyer sur 12 aces et 68% de premières balles et il n'a été breaké qu'une seule fois, à 2-2 dans le deuxième set. Mais cela ne l'a pas empêché de prendre deux fois le service adverse dans la foulée pour égaliser à une manche partout, car il avait perdu le premier set 7-5 au tie-break. Comme dans la première manche, les deux joueurs n'ont pas eu la moindre balle de break à défendre dans la troisième, et cette fois, c'est Harris qui s'est montré le plus fort, en l'emportant 8-6. Celui qui va grimper au pire au 52eme rang mondial va donc disputer sa deuxième finale sur le circuit ATP, après celle perdue en janvier 2020 à Adelaïde, contre Andrey Rublev. Un Rublev qu'il ne retrouvera pas en finale.


Karatsev met fin à la série de Rublev

Le Russe, tête de série n°2, qui restait sur 23 victoires d'affilée en ATP 500 (il a remporté les tournois de St-Pétersbourg et Vienne en 2020 et Rotterdam en 2021), a subi la loi de son compatriote et compère de double Aslan Karatsev. Le joueur de 27 ans, demi-finaliste de l'Open d'Australie, a prouvé que son parcours à Melbourne n'était pas qu'un feu de paille, et après Egor Gerasimov, Dan Evans, Lorenzo Sonego et Jannik Sinner, il est venu à bout du n°8 mondial après un match de 2h13 remporté 6-2, 4-6, 6-4. Auteur de séquences de jeu parfois magnifiques, le 42eme mondial a fait déjouer son cadet. Il a aisément remporté le premier set en breakant à 2-2 et 4-2 avec seulement quatre points perdus sur son service. Puis il a rapidement mené 5-2, mais n'a pas réussi à conclure. Rublev a effacé l'un de ses breaks de retard, mais pas deux. A 5-4, sur sa deuxième balle de match, Karatsev a claqué son 7eme ace du match pour aller décrocher sa toute première finale sur le circuit ATP et s'assurer au pire la 33eme place mondiale lundi. Il affrontera Lloyd Harris samedi pour la première fois de sa carrière, dans une finale sur laquelle personne n'aurait misé.

DUBAI (EMIRATS ARABES UNIS, ATP 500, dur extérieur, 1 714 022€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

Finale
Harris (AFS, Q) - Karatsev (RUS, WC)

Demi-finales
Harris (AFS, Q) bat Shapovalov (CAN, n°3) : 6-7 (5), 6-4, 7-6 (6)
Karatsev (RUS, WC) bat Rublev (RUS, n°2) : 6-2, 4-6, 6-4

Quarts de finale
Harris (AFS, Q) bat Nishikori (JAP) : 6-1, 3-6, 6-3
Shapovalov (CAN, n°3) bat Chardy (FRA) : 7-5, 6-4
Karatsev (RUS, WC) bat Sinner (ITA, n°16) : 6-7 (5), 6-3, 6-2
Rublev (RUS, n°2) bat Fucsovics (HUN) : 7-5, 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.