ATP - Cordoba : Paire déjà éliminé, Martinez passe en près de trois heures

ATP - Cordoba : Paire déjà éliminé, Martinez passe en près de trois heures©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 01 février 2022 à 07h51

Le tournoi de Cordoba est déjà terminé pour Benoît Paire, battu en deux sets lundi (6-4, 7-5) par l'Espagnol Munar alors que l'Avignonnais avait mené largement dans les deux manches. Tête de série n°8, Pedro Martinez s'est, lui, qualifié pour les huitièmes de finale en éliminant Thiago Monteiro en trois sets et près de trois heures de jeu.

Benoît Paire n'a pas mis longtemps à retomber dans ses travers. Auteur d'un parcours très intéressant à l'Open d'Australie malgré une préparation tronquée par le Covid, avec notamment à la clé une très belle performance contre Grigor Dimitrov avant de s'incliner sans avoir à rougir contre Stefanos Tsitsipas, l'Avignonnais s'est fait sortir d'entrée, ce lundi à Cordoba, où il était tête de série numéro 7. Le 54eme au classement peut se mordre les doigts. Battu dans les deux sets (6-4, 7-5, 1h49 de jeu) par Jaime Munar, 88eme mondial, sur la terre battue argentine, Paire avait en effet pris le large dans chacune des deux manches, qui l'avaient toutes deux vu mener 4-1 avant que le seul Français en lice cette semaine en Argentine ne se fasse renverser par deux fois par le jeune Espagnol. Une désillusion de plus pour celui qui semblait s'être refait une légère santé à Melbourne.

Il a fallu près de trois heures à Martinez

Le tout premier match du tournoi de Cordoba 2022 a été riche en suspense ! Il a en effet fallu 2h27 à Pedro Martinez, tête de série n°8 du premier tournoi sur terre battue de la saison, pour éliminer Thiago Monteiro, classé 31 rangs derrière lui (92eme contre 61eme) : 4-6, 6-4, 7-5. L'Espagnol avait très bien entamé le match en menant 3-1 puis 4-3, mais le Brésilien a renversé la situation et enchaîné quatre jeux de suite. Mais dans le deuxième, Martinez n'a pas craqué : après avoir breaké sur sa seule occasion du set, à 1-1, il a tenu jusqu'au bout, ne perdant que sept points sur sa mise en jeu. Dans le troisième, Monteiro a sans doute cru avoir fait le plus dur en menant 5-3 30-30, mais il a perdu son service (5-5) et les deux joueurs ont dû se départager au tie-break. Un jeu décisif remporté 7-4 par Martinez, qui affrontera Hanfmann ou Londero au tour suivant.

Avec A.S

CORDOBA (Argentine, ATP 250, terre battue, 539 514€)
Tenant du titre : Juan Manuel Cerundolo (ARG)

1er tour
Schwartzman (ARG, n°1)
- Bye
Coria (ARG) - Ficovich (ARG, Q)
Galan Riveros (COL, Q) - Dellien (BOL)
Munar (ESP) bat Paire (FRA, n°7) : 6-4, 7-5

Garin (CHI, n°3) - Bye
Baez (ARG) - Verdasco (ESP)
Tabilo (CHI, Q) - F.Cerundolo (ARG, WC)
Taberner (ESP) - Delbonis (ARG)

Ramos-Vinolas (ESP, n°6) - Martin (SLQ)
Varillas (PER, Q) - Bagnis (ARG)
Rune (DAN) - Carballes Baena (ESP)
Sonego (ITA, n°4) - Bye

Martinez (ESP, n°8) bat Monteiro (BRE) : 4-6, 6-4, 7-5 (4)
Londero (ARG, WC) bat Hanfmann (ALL) : 6-3, 6-4
Etcheverry (ARG, WC) - Jarry (CHI, Q)
Milojevic (SER, LL) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.