ATP - Astana : Djokovic déroule pour son entrée en lice, Tsitsipas a été accroché

A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 05 octobre 2022 à 17h30

Titré dimanche dernier à Tel Aviv, Novak Djokovic n'a rencontré aucune difficulté pour son entrée en lice à Astana, où il n'a laissé que deux jeux à Cristian Garin. Stefanos Tsitsipas, quant à lui, a dû passer par deux jeux décisifs pour avoir le dernier mot face à Luca Nardi.

Novak Djokovic poursuit sur sa lancée. Trois jours après avoir remporté le tournoi de Tel Aviv face à Marin Cilic, le Serbe a facilement remporté son premier tour à Astana, où il est tête de série n°4. L'homme aux 21 tournois du Grand Chelem a disposé de Cristian Garin, 81eme mondial, sur le score de 6-1, 6-1, battant ainsi le Chilien pour la troisième fois en trois confrontations. Solide au service, le n°7 mondial a distillé 4 aces (pour aucune double-faute) et n'a pas eu la moindre balle de break à défendre. Il a breaké Garin à 0-0, 3-1 et 5-1 dans le premier set (un point perdu sur sa mise en jeu) et à 2-1 et 4-1 dans le deuxième (cinq points perdus sur sa mise en jeu) pour signer cette nouvelle victoire et rejoindre Botic van de Zandschulp (34eme), qu'il n'a encore jamais affronté, en huitièmes de finale. Hormis sa défaite en Laver Cup contre Felix Auger-Aliassiame, Novak Djokovic est invaincu depuis sa défaite contre Rafael Nadal en quarts de finale à Roland-Garros. Grâce à ce succès, il dépasse Matteo Berrettini à la Race pour devenir 14eme, mais rappelons qu'en tant que vainqueur de Grand Chelem cette année (à Wimbledon), il sera qualifié d'office pour le Masters de Turin s'il est dans le Top 20 mondial à l'issue du Rolex Paris Masters. Ce qui devrait être une formalité.

Tsitsipas a dû s'employer

Contrairement à Novak Djokovic, Stefanos Tsitsipas n'a eu droit à un match facile pour rejoindre les quarts de finale dans la capitale kazakhe. Opposé au qualifié italien Luca Nardi, le Grec a eu besoin de deux manches très accrochées pour avoir le dernier mot. En effet, la rencontre a démarré comme un véritable bras de fer entre les deux joueurs. Aucun n'a lâché le moindre point mais, surtout, ils n'ont jamais été mis sérieusement en difficulté sur leurs mises en jeu respectives. Avec zéro balles de break à signaler, le jeu décisif a été la seule possibilité pour les départager. Mais si l'Italien a remporté le premier point sur son service, il a ensuite sombré. Stefanos Tsitsipas a remporté sept des huit suivants pour s'adjuger un premier set long de 50 minutes. La deuxième manche a très longtemps été du même acabit. Lancée par deux jeux blancs remportés au service, elle a vu les deux joueurs camper sur leur position. Mais, après 17 jeux sans la moindre balle de break, Luca Nardi au eu les deux premières et seules du match... sans pouvoir les convertir. Embarqué dans un deuxième jeu décisif, le 152eme mondial a joué les fortes têtes sans toutefois avoir le dernier mot face à la tête de série numéro 4 du tournoi. Empochant les trois derniers points, c'est à la première balle de match que Stefanos Tsitsipas a validé son billet pour les quarts de finale (7-6, 7-6 en 1h47'). Alexander Bublik ou Hubert Hurkacz, tête de série numéro 7, sera sur son chemin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.