Astana : Djokovic déroule et file en quarts de finale

Astana : Djokovic déroule et file en quarts de finale©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 06 octobre 2022 à 15h26

Vainqueur la semaine dernière du tournoi de Tel Aviv, Novak Djokovic pourrait bien bisser cette semaine à Astana. Jeudi, le Serbe s'est qualifié pour les quarts de finale en ne laissant aucune chance (6-3, 6-1) au Néerlandais Botiv van de Zandschulp, 34eme au classement.



Faute de ne pas vouloir se faire vacciner notamment, Novak Djokovic ne joue pas beaucoup de tournois cette saison. En revanche, quand il est de la partie, cela fait souvent beaucoup de dégâts. En atteste la nouvelle promenade de santé du Serbe, ce jeudi à Astana sur ce même court où l'ancien numéro 1 mondial avait déjà pulvérisé la veille le pauvre Cristian Garin, balayé par le "Djoker" comme Botic van de Zandschulp l'a été jeudi (6-3, 6-1). Une nouvelle fois impitoyable, Djokovic a laissé néanmoins deux jeux de plus au Néerlandais. Le 34eme au classement a tout donné pour ne pas recevoir à son tour une petite leçon face à la tête de série numéro 4, mais malgré ses efforts et quelques points gagnés parfois miraculeusement pour éviter que le score ne défile trop vite ou soit trop lourd, il a à l'instar de Garin pour les débuts de Djokovic dans le tournoi été passé à la moulinette par la numéro 7 mondial. Autoritaire du premier au dernier point, même s'il aurait pu l'emporter encore plus facilement avec un poil d'application ou d'efficacité en plus à la conclusion de certains échanges, le vainqueur du tournoi de Tel Aviv la semaine dernière sans perdre le moindre set a encore fait forte impression.

Djokovic peut souffler pour le Masters

Une semaine après avoir remporté en Israël son 89eme titre en carrière, le voici donc en position idéale pour bisser et remporter au Kazakhstan son deuxième trophée en deux semaines (et porter ainsi son total à 90). Car tout Karen Khachanov qu'il soit, le Russe battu en demi-finales de l'US Open par Casper Ruud est prévenu : il risque d'être compliqué de barrer la route de Djokovic en cette fin de saison. La démonstration de jeudi est d'ailleurs venue confirmer que le Serbe, même redescendu dans le classement, aura l'étiquette de favori dans le dos à Bercy comme au Masters, car il ne fait plus aucun doute désormais que le "Djoker", pas certain de disputer l'événement il y a encore quelques semaines, sera présent à Turin le mois prochain. Et s'il joue comme ces deux dernières semaines, il sera compliqué de le freiner.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.