Coupe du Monde : Pinturault et l'équipe de France pourront se rendre au Canada

Coupe du Monde : Pinturault et l'équipe de France pourront se rendre au Canada©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 04 octobre 2021 à 18h45

Alors qu'un imbroglio administratif et sanitaire menaçait l'équipe de France de ski alpin de pouvoir se rendre au Canada pour y disputer les premières étapes de vitesse, prévues fin novembre, Alexis Pinturault et les Bleus pourront bien faire le déplacement.



Alexis Pinturault et les Bleus pourront bien faire le voyage au Canada pour le coup d'envoi de la saison de Coupe du Monde. Le pays obligeant les visiteurs du pays ayant été contaminés par le Covid-19 et ne pouvant pas (ou ne souhaitant pas) se prêter à un isolement en arrivant sur le sol à se plier à un schéma vaccinal avec deux doses de vaccin, contre une seule dose en Europe, l'équipe de France risquait de ne pas pouvoir se rendre au Canada et donc de manquer le début des épreuves de vitesse. Pinturault, au même titre que son épouse et ses entraîneurs, avaient en effet été infectés par le virus l'hiver dernier. Or, l'Agence régionale de santé (ARS) avait interdit dans un premier temps aux personnes ayant eu des antécédents de Covid-19 - ce qui valait donc pour le leader de l'équipe de France de ski alpin et dernier vainqueur du gros globe de cristal, la saison dernière - de pouvoir bénéficier d'une deuxième dose. Un règlement qui aurait privé le Savoyard de l'étape de Lake Louise de fin novembre. Heureusement pour "Pintu", l'ARS est finalement revenue sur sa décision, et a autorisé les personnes impactées par le Covid-19 par le passé à recevoir une deuxième dose.

Pinturault : "Je me sens prêt"



Une bonne nouvelle pour le directeur technique national Fabien Saguez, qui espère que les règles seront les mêmes pour les Jeux d'hiver de Pékin, en février 2022 (4 au 20 février). "C'est plutôt pas mal, parce que ça sera peut-être la même chose pour la Chine. " A moins de trois semaines de la première manche de Coupe du Monde de la saison, à Sölden les 23 et 24 octobre prochains, Pinturault, sa femme Romane et ses entraîneurs, tous contaminés cet hiver, se rendront donc mardi à Chambéry, pour recevoir une deuxième dose de vaccin. "Je me sens prêt", a par ailleurs avoué le géantiste lundi à Chamonix lors des points presse des équipes de France. Lui qui n'a encore jamais eu le bonheur de remporter une médaille d'or olympique, mais avoue que cela constituera "un bel objectif pour (lui)".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.