XV de France - Labit : "Il faudra bien un capitaine pour aller faire le toss"

XV de France - Labit : "Il faudra bien un capitaine pour aller faire le toss"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 20 septembre 2022 à 16h03

Qui de Charles Ollivon ou Antoine Dupont sera capitaine des Bleus en novembre ? La question, à vrai dire, ne semble pas importer tant que ça aux yeux du staff. Comme l'explique Laurent Labit, l'important est de disposer de plusieurs leaders sur le terrain.



Laurent Labit est à Aix-en-Provence, comme l'ensemble du staff du XV de France, dans le cadre d'un grand stage de répétition. Le coach des arrières en a profité pour faire le point, notamment par rapport à l'identité du capitaine pour le Mondial 2023. Pour lui, "ce n'est pas un sujet" : "On sait qu'on a des leaders identifiés, ils ont toujours fonctionné comme ça. Bien sûr, il faudra bien nommer quelqu'un, mais je dirais que c'est plus pour aller faire le toss." L'ancien compère de Laurent Travers, à Castres puis au Racing, cite Charles Ollivon, Antoine Dupont ou Anthony Jelonch, qui ont tous été capitaines depuis la prise de pouvoir de Fabien Galthié il y a près de trois ans - Baptiste Serin et Baptiste Couilloud l'ont également été, mais une seule fois chacun en début de mandat.

Jelonch, lui, était nommé lors de la tournée en Australie de l'été 2021, lorsque la majorité des cadres étaient absents. Bref, on a bien compris que la vraie question se posait entre Ollivon, le premier capitaine historique, et Antoine Dupont qui lui a succédé avec bonheur lors de sa blessure. "Les trois ont toujours répondu aux attentes et ont aussi toujours été suppléés par d'autres. Le sélectionneur et Raphaël Ibanez échangeront avec les leaders, on en discutera avec le staff et les joueurs, puis le sélectionneur prendra la décision. Cette méthode a toujours bien fonctionné." Et de conclure sur ce leitmotiv à nouveau martelé : "On sait qu'au mois de novembre, on n'aura pas un seul capitaine sur le terrain, mais plusieurs." Les Bleus affronteront l'Australie, l'Afrique du Sud puis le Japon, à Saint-Denis, Marseille et Toulouse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.