XV de France : Dupont détaille son rôle de capitaine

XV de France : Dupont détaille son rôle de capitaine©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 03 février 2022 à 20h30

Nommé capitaine du XV de France en novembre dernier, Antoine Dupont s'exprime sur ce rôle qu'il assume à 25 ans.



Devenu en novembre le 18eme demi de mêlée à endosser le rôle de capitaine du XV de France, Antoine Dupont officiera encore dimanche après-midi lors de l'entrée en lice des Bleus contre l'Italie au Stade de France (coup d'envoi à 16 heures). Un statut que celui qui a été désigné meilleur joueur du monde en 2021 assume aussi avec son club du Stade Toulousain avec Julien Marchand. Ce rôle de capitaine, Dupont le fait « au feeling ». « Je n'aime pas prévoir mes prises de parole. Je fais plus ça au feeling, au ressenti. Si, lors d'une séance vidéo, j'ai envie de rajouter quelque chose au discours du coach, par exemple, je ne m'en prive pas. Après, imaginer des interventions à l'avance, non, ce n'est pas dans ma nature », explique le joueur de 25 ans dans L'Equipe, jeudi.

Dupont : « Aucun souci à déléguer »

Pour le capitanat, Antoine Dupont s'appuie sur Gaël Fickou, Greg Alldritt et son équipier toulousain Julien Marchand. « Ce sont des joueurs qui ont beaucoup de poids dans l'équipe, qui parlent facilement aux autres. Lors des tests de novembre, je n'ai ressenti aucune usure qui pourrait être liée à mon nouveau statut. Même sur le dernier match face aux Blacks (40-25, le 20 novembre). Honnêtement, ça ne m'a pas dérangé. Si ça m'a pris du jus, je ne m'en suis pas rendu compte », souligne le demi de mêlée qui n'a « aucun souci à déléguer ». « Ça fonctionnait déjà comme ça avant. Quand Charles (Ollivon, actuellement blessé) était capitaine, il n'y avait pas forcément que lui qui parlait avant les matches. »


« Je ne me mets pas devant une glace pour répéter ce que je compte dire aux joueurs »

Antoine Dupont a dû forcer un peu sa nature pour s'exprimer devant les éléments du XV de France. Puis quand le moment est venu, il sait ce qu'il a à dire, même s'il ne prépare pas forcément ses interventions dans le détail. « Je ne me mets pas devant une glace pour répéter ce que je compte dire aux joueurs, si c'est ce que vous voulez savoir (rires) ! Mais évidemment que, le jour du match, je sais exactement ce je souhaite dire à mes coéquipiers et les notions qui me semblent importantes de rappeler, stipule le joueur du Stade Toulousain. Mais ce discours, je peux aussi le faire avant l'entraînement du capitaine, à la veille de la rencontre, ou à la fin d'une séance durant la semaine. Parce qu'un discours d'avant match, à mon sens, même s'il reste important, n'a finalement que peu d'incidence sur ce qui va suivre puisqu'on est sur le terrain cinq minutes après. Là, il faut être concis, véhiculer des messages clairs. Les mecs en face n'ont plus le temps d'assimiler de grands discours. » Dimanche après-midi, Dupont étrennera sa 36eme sélection avec la tunique bleue frappée du coq.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.