XV de France - Galthié : "Spring ? Il est venu chercher le maillot"

XV de France - Galthié : "Spring ? Il est venu chercher le maillot"©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 07 juillet 2022 à 14h36

Max Spring, le seul titulaire du XV de France inexpérimenté sur la scène internationale, n'a pas volé sa sélection. Fabien Galthié justifie son choix.



A peine une semaine après l'avoir entamé, le XV de France bouclera sa tournée d'été ce samedi à Tokyo. La capitale japonaise accueillera le second Test-match opposant les Brave Blossoms aux Bleus, victorieux du premier duel samedi dernier à Aichi (23-42). Une opposition dont se méfie particulièrement Fabien Galthié qui estimait que ses troupes devaient élever le curseur dans tous les compartiments du jeu pour éviter une déconvenue. Néanmoins, cela n'a pas empêché le sélectionneur de faire confiance aux même acteurs, à l'exception de Melvyn Jaminet. Le nouvel arrière du Stade Toulousain a achevé sa tournée au pays du soleil levant car il est suppléé par Max Spring à l'arrière.

"Il est entré dans le vestiaire et venu chercher le maillot, comme on dit. Ca a commencé par ses performances avec le Racing 92, tout au long de la saison. On l'a ensuite appelé avec les Barbarians britanniques et à Twickenham, il a fait un très gros match" a développé Fabien Galthié auprès de nos confrères de Rugbyrama quant au choix d'attribuer le numéro 15 à Max Spring ce samedi. Pour le baptême du feu de son nouvel "OVNI" comme il aime nommer les joueurs inattendus crevant l'écran, le sélectionneur tricolore s'attend à un bombardement de chandelles visant à le déstabiliser. "Oui, il sera testé. Les Japonais proposeront plus de jeu au pied, même si leur ADN est de porter le ballon devant la ligne de défense" a-t-il analysé. Une éventualité qui n'a toutefois pas refroidi l'ancien entraîneur de Toulon à l'idée de le propulser sous les bombes.

"Il y a des joueurs qui intègreront bientôt le XV de France"

Max Spring a reçu le privilège de se frayer un chemin parmi les titulaires du second Test-match. Une chance que n'auront pas 16 joueurs convoqués pour cette tournée nipponne. "Il y a des joueurs qui ont travaillé avec nous pendant quatre semaines et n'auront pas la chance de porter le maillot du XV de France mais j'espère qu'ils en auront toujours autant envie. Ils ont compris les exigences, la méthode et la vision que l'on a. On a beaucoup ouvert l'équipe à d'autres potentiels, au Japon. Je le répète : cette tournée est un incubateur et il y a des joueurs qui n'ont pas perdu leur temps au Japon. Il y a des joueurs qui intègreront bientôt le XV de France" a signalé l'ancien demi de mêlée. La promesse d'intégrer de nouveaux visages à son projet de succès en Coupe du monde 2023 à domicile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.