XV de France : Fickou note le positif avant la Nouvelle-Zélande

XV de France : Fickou note le positif avant la Nouvelle-Zélande©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 14 novembre 2021 à 23h45

Après la victoire du XV de France contre la Géorgie ce dimanche (41-15), Gaël Fickou a préféré s'attarder sur le positif avant le choc tant attendu contre la Nouvelle-Zélande.



Sans briller, la France enchaîne. Une semaine après une victoire compliquée obtenue contre l'Argentine (29-20), les Bleus ont remis ça ce dimanche contre la Géorgie (41-15). Plus fort mais sans dégager une grande sérénité, le XV de France a fait le travail contre les Lelos avec six essais à la clef, au Matmut Atlantique (Bordeaux). Désormais, pour eux, rendez-vous le 20 novembre prochain au Stade de France (21h00) pour se frotter à la Nouvelle-Zélande, dans un duel qui promet déjà de faire des étincelles. En attendant, Gaël Fickou a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. « Ce n'est pas simple, on cherche des automatismes. Tous les trois avec Matthieu (Jalibert), pour notre première face à l'Argentine, on s'était peut-être un peu trompé en envoyant au front Romain, ce qui n'est peut-être pas sa qualité première », a expliqué dans un premier temps le centre du Racing 92, à propos de son association avec Romain Ntamack.

« On connaît tous les All Blacks »

« On a joué face à une équipe de Géorgie avec beaucoup d'envie et beaucoup d'intention. On a quand même marqué pas mal d'essais. Même si tout n'a pas marché, il y a du positif. Ce n'est jamais facile. La Géorgie a réalisé de superbes matches l'année dernière, notamment face à l'Irlande. Ils ont été très performants et n'ont rien lâché. On s'attendait à un match difficile avec beaucoup d'intensité, a par la suite déclaré Fickou, dans des propos repris par L'Equipe. (...) On connaît tous les All Blacks. C'est une équipe redoutable. L'Irlande les a très bien pris samedi (29-20). Ils ont eu très peu de munitions, et le peu qu'ils ont eu, ils ont marqué. On sait ce qu'il peut se passer quand ils ont le ballon, à nous de faire en sorte qu'ils ne l'aient pas. Et il faudra les contrer comme a su le faire l'Irlande, qui a fait un match remarquable dans tous les secteurs du jeu. » Une chose est sure, la France devra encore être meilleure face à la Nouvelle-Zélande pour espérer faire un résultat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.