VI Nations : Le XV de France désigné favori par ses adversaires

VI Nations : Le XV de France désigné favori par ses adversaires©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mercredi 26 janvier 2022 à 19h15

Après un "media day" organisé ce mercredi avant le Tournoi des VI Nations, il ressort que le XV de France fait peur à ses adversaires, qui font des Bleus les favoris de cette édition 2022.



En 2022, le XV de France va-t-il mettre fin à 12 ans de disette dans le Tournoi des VI Nations ? En effet, alors que les Bleus ne l'ont plus remporté depuis 2010, les joueurs de Fabien Galthié ont à l'unanimité été désignés comme les favoris pour cette nouvelle édition par leurs prochains adversaires. Passés pas loin de remettre les mains sur le trophée en 2020 et 2021, quand ils ont fini deuxièmes à chaque fois, les Français font à nouveau peur aux autres sélectionneurs et capitaines des principales nations européennes. Un statut retrouvé donc pour l'équipe de Romain Ntamack, de bonnes augures avant de jouer le Mondial 2023 à domicile. C'est du moins ce qui ressort du "media day" organisé ce mercredi à moins de deux semaines du début de la compétition (5 février - 19 mars). « Il n'y a pas de doute, ce sont les favoris du Tournoi. Ils ont beaucoup de joueurs de classe mondiale et une importante profondeur d'effectif. Depuis quelques années, jouer en France a toujours été un cran au-dessus », a d'ailleurs aisément reconnu Dan Biggar, le demi d'ouverture du pays de Galles, lors de ce point presse.

« La France est favorite de la Coupe du monde en 2023 »

« Je pense que l'équipe de France est la favorite de la prochaine Coupe du monde. Il y a beaucoup de joueurs qui sont exposés au haut niveau chaque week-end. Ils jouent vraiment très bien. (...) Ce sera un grand défi pour nous, la France est une grande équipe, physique et capable d'attaquer et de marquer des essais de partout. C'est une grande bataille que nous attendons avec impatience. La France est l'équipe du moment dans le rugby mondial », a pour sa part expliqué Kieran Crowley, le sélectionneur de l'Italie, qui a aussi déclaré que « la performance (des Bleus) contre la Nouvelle-Zélande est remarquable (victoire 40-25 en novembre). » Principale rivale des coéquipiers d'Antoine Dupont, l'Angleterre a également suivi le mouvement. « Si vous ne gagnez pas, le public français sera déçu. Vous avez montré une grande profondeur d'effectif dans le rugby français. Votre développement et vos résultats sont formidables, a lancé Eddie Jones, le sélectionneur du XV de la Rose, dans des propos repris par L'Equipe. Vous avez le luxe d'avoir 43 joueurs dans votre camp. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.