Montpellier : Son retour, son avenir... Vincent dans le flou complet

Montpellier : Son retour, son avenir... Vincent dans le flou complet©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 08 octobre 2021 à 12h28

Invité jeudi soir du Super Moscato Show sur RMC Sport, Arthur Vincent (22 ans), qui sera opéré prochainement d'une rupture des ligaments croisés du genou gauche, a évoqué son avenir, qui pourrait se dessiner loin de Montpellier. L'international français, touché par le message de son sélectionneur Fabien Galthié, a également évoqué sa reprise, sans cacher qu'il redoute de ne pas rejouer d'ici la fin de saison.


Arthur Vincent (22 ans) n'a probablement jamais été autant dans le flou qu'actuellement. Et pour cause : gravement blessé au genou gauche il y a deux semaines contre La Rochelle, le jeune centre international français ne sait pas encore quand il pourra rejouer, ni s'il pourra retrouver les terrains de Top 14 avant la fin de la saison. Le joueur de Montpellier n'a pas caché ses doutes, jeudi soir dans le cadre du Super Moscato Show sur RMC Sport, où il semblait redouter fortement de ne pas retrouver ses coéquipiers d'ici à la fin de l'exercice alors même qu'il n'a pas encore été opéré de sa rupture des ligaments croisés. « Je pense que ca va être compliqué, a confié le vainqueur du Challenge européen avec le MHR la saison dernière. Une fois que l'opération est passée, on n'a qu'une seule idée en tête : c'est de revenir le plus vite possible. Du moment que l'opération est correctement faite, ce sera l'objectif. Mais il faut faire les choses dans le bon ordre. On verra comment tout cela se passe. Forcément, l'objectif sera de revenir avant la fin de la saison même si je pense que ça va être compliqué. » La seule bonne chose pour Vincent, c'est que cette longue période de convalescence pourra lui permettre de réfléchir à son avenir sans que ses performances sportives ne viennent brouiller son esprit au moment pour l'Héraultais de prendre une décision capitale. Mais là aussi, un gros point d'interrogation plane.

Vincent : "Le coeur, c'est Montpellier. Mais il faut pouvoir"



Prolonger à Montpellier ou changer d'air en rejoignant par exemple cette équipe de Toulouse qui ne cesse de lui faire les yeux doux ? Le jeune international français, qui ne cache pas que le tweet de son sélectionneur Fabien Galthié, comme son appel ensuite, l'a beaucoup touché ("Ca m'a fait énormément plaisir qu'il pense à moi. Son message m'a surpris et m'a fait énormément plaisir"), ne sait pas sur quel pied danser. "Le coeur, c'est forcément Montpellier, c'est Mauguio, c'est ma région. Après, il faut pouvoir. Très sincèrement, c'est une décision qui va être compliquée dans tous les cas. Je prebdrai bien le temps d'avoir tous les éléments et toutes les infos pour prendre la bonne décision", a expliqué le grand absent du moment dans le groupe de Philippe Saint-André, assurant qu'il ne se laisserait pas guidé par l'argent. "Non, c'est avant tout le coeur. On est compétiteur donc ça va être ce choix-là." Un choix très difficile à faire néanmoins pour celui qui n'a connu que les couleurs montpelliéraines jusqu'à maintenant. "La décision n'est pas prise, c'est réflexion totale encore pour le moment (...) Mais il va falloir prendre une décision." C'est certain, mais quand ? "Ca va se régler dans les mois à venir", jure l'intéressé, au repos forcé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.