Top 14 - Clermont : Parra pas encore fixé son avenir

Top 14 - Clermont : Parra pas encore fixé son avenir©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 17 décembre 2020 à 12h11

Absent en octobre-novembre après avoir été touché assez durement par le coronavirus, Morgan Parra a fait son retour et s'est confié dans les colonnes de L'Equipe sur son avenir.



Depuis le début de la saison, Morgan Parra n'a disputé que sept matchs avec Clermont toutes compétitions confondues, la faute au coronavirus qui l'a frappé en octobre et novembre. « J'ai cumulé tous les symptômes, sauf des problèmes respiratoires. C'était chaud. J'ai eu quatre jours très difficiles. J'alternais entre mon lit et le canapé. C'est la première fois de ma vie que je suis au fond de mon lit comme ça. J'étais cassé ! », confie-t-il dans les colonnes de L'Equipe ce jeudi. De retour depuis le 27 novembre, le demi de mêlée de 32 ans tente peu à peu de retrouver la forme avec l'ASM, actuellement sixième du Top 14 avec deux matchs en retard par rapport à certaines équipes, et vainqueur de son premier match de Champions Cup samedi dernier à Bristol (38-51).

Parra : "Je ne suis pas du genre à faire des plans"

Sous contrat jusqu'en juin 2022 avec l'ASM, Morgan Parra a évoqué son avenir dans le quotidien sportif : « Je n'ai pas envie de m'avancer. Aujourd'hui, je vois juin 2022. Si à ce moment-là, je suis encore bien physiquement, que je peux apporter quelque chose, encadrer... Si je suis compétitif, que j'ai encore l'envie de gagner et que le corps suit, tout est envisageable. Si ce n'est pas le cas, j'arrêterai. Mais je ne suis pas du genre à faire des plans. Je ne me suis pas projeté. Tout est ouvert. On se dit souvent « je vais faire ci, je vais faire ça... ». Mais finalement, il se passe tellement de choses imprévues que ça ne se passe jamais comme on l'a imaginé. Aujourd'hui, je veux profiter. » Celui qui a passé toute sa carrière à Clermont assure en tout cas n'avoir aucun regret de ne pas avoir quitté l'Auvergne : « Tout ce que j'ai vécu, tout ce qui m'est arrivé, c'est grâce à l'ASM. On est venu taper à la porte, il y a eu des contacts avec mon agent, mais ça n'a jamais été plus loin. Pourquoi ? Parce que je suis dans un des meilleurs clubs français. Clermont me fait confiance. Je suis très bien dans cette ville », conclut-il. Pourquoi pas y rester au-delà de 2022, donc...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.