Top 14 - Montpellier : Belleau dans le viseur

Top 14 - Montpellier : Belleau dans le viseur©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 11 octobre 2021 à 12h55

Selon Midi Olympique, l'ouvreur de Toulon Anthony Belleau (25 ans), qui n'a toujours pas prolongé avec le RCT, serait très courtisé par Montpellier.


Et si Anthony Belleau quittait le Var pour l'Hérault ? L'ouvreur international français de 25 ans (12 sélections, 25 points) pourrait donner un nouvel élan à sa carrière en quittant Toulon, le club où il a débuté sa carrière professionnelle en 2015, pour rejoindre Montpellier. C'est en tout cas ce que révèle Midi Olympique dans son édition de ce lundi. Le natif du Lot-et-Garonne sera en fin de contrat en juin prochain et le RCT a tardé à proposer une prolongation. Or, la semaine passée, Patrice Collazo, le manager du club varois, lui a fait savoir qu'il aimerait bien qu'il prolonge. Mais entretemps, le MHR s'est manifesté, et selon le bi-hebdomadaire du rugby, Anthony Belleau et Philippe St-André, l'entraîneur du club héraultais, ont convenu d'un rendez-vous ces derniers jours. Clermont s'est également montré intéressé, si Camille Lopez, à qui il reste une année de contrat, était libéré, comme il le souhaite, au mois de juin (pour rejoindre Biarritz, a priori).

Belleau "triste" pour le RCT

Cette saison, Anthony Belleau a disputé les six premiers matchs de la saison de Top 14 (dont trois comme titulaire) et a marqué un essai et dix pénalités. Samedi, lors de la victoire poussive du RCT contre Brive (13-9), c'est d'ailleurs lui qui a inscrit tous les points de son équipe. Au total, l'ouvreur a joué 91 matchs et marqué 612 points pour le club varois, neuvième du classement et qui vit une période difficile actuellement, le président ayant annoncé faire un bilan avec son entraîneur dans deux semaines, après la réception du Racing 92 et le déplacement à La Rochelle. "Toulon a un public exigeant et je suis un peu triste, je sens qu'on n'est pas tous unis, a regretté Belleau au micro de Canal+ après le match contre Brive. Il y a beaucoup de frustration chez les joueurs et les supporters. Toulon ne mérite pas cette division entre toutes les parties prenantes du club. Il faut qu'on mette nos egos de côté et qu'on se resserre. On sent cette attente autour de nous. Les temps sont durs. On n'est pas à notre place et nous, les joueurs, avons notre part de responsabilité. Cela me touche. J'aimerais qu'il y ait un peu plus de joie. » Peut-être en trouvera-t-il plus du côté de Montpellier...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.